Les quartiers de La Havane 

Il existe plusieurs quartiers à La Havane : la Vieille Havane, coloniale, autour de la superbe Cathédrale; la Rampa, active, besogneuse, autour de l’hôtel Habana Libre (l’ancien Hilton), où tout peut se passer (et tout en fait s’y passe) près des jardins du glacier Coppelia et du cinéma Yara, à deux pas de la centrale des autobus urbains ; Miramar, le quartier élégant, un peu extérieur, celui des ambassades et du palais des Congrès, où habite la « bonne société » ; Barlovento, très balnéaire ; Vedado, maintenant intégré au centre-ville, lieu du commerce et des affaires ; ou encore Marianao, quartier résidentiel, siège d’entreprises commerciales et industrielles ; le Malecón, le boulevard du front de mer, long de 5 km et large de 3 voies dans chaque sens, en passe d’être rénové avec l’aide de l’Unesco, reflet de la vie havanaise de jour et de nuit ; le Prado, aujourd’hui paseo José Marti, inspiré de celui de Madrid, belle promenade reliant le Malecón au parc Central (Parque Central). 

La place de la Révolution 

Conçue comme une vaste esplanade, à l’époque de Batista, elle a failli être tracée suivant les plans d’architectes français qui n’ont finalement pas été retenus. Encadrée de ministères, du palais de justice, de la bibliothèque nationale et du siège du Comité central du Parti Communiste Cubain, elle est dominée par deux éléments qui se font face et qui, additionnés, sont les deux piliers de la Cuba contemporaine. D’une part, la colonne blanche élevée à la gloire de José Marti, le héros de la nation cubaine. Et d’autre part un gigantesque portrait de Ernesto Che Guevara, le héros de la Cuba socialiste et internationaliste, le compagnon de Fidel Castro. Un million de personnes peuvent se réunir sur la place de la Révolution, lieu privilégié des plus grands discours du Lider Maximo. 

Les musées de La Havane 

La maison de Hemingway La Vigia (La Vigie), consacré au Prix Nobel de Littérature de 1954. Musée national – palais des Beaux-Arts : Beaux-Arts de Cuba et du monde (rues Monserrate et Zulueta). 

Musée de la Révolution : dans l’ancien palais présidentiel de Batista (rue Refugio n° 1). 

Maison natale de José Marti (calle Leonor Pérez n°314, entre calles Picota et egido, Vieille Havane). Musée d’Art colonial (place de la Cathédrale). 

Musée des Arts Décoratifs (rue 17 n°502, entre rues D et E, Vedado). 

Musée napoléonien: tout sur l’homme et sur le thème, dans une belle bâtisse 1950 ; une collection constituée par un magnat cubano-argentin de l’industrie sucrière (rue San Miguel n° 1159, au coin de la rue Ronda, Vedado). 

Musée Postal Cubain (ministère des Communications, place de la Révolution). 

Musée de La Marche du Peuple Combattant (Museo de La Marcha del Pueblo Combatiente : dans l’ancienne ambassade péruvienne : 5e Avenue et rue 72, à Miramar). Ce musée a été constitué après les « incidents » du Port de Mariel de 1980, d’où sont parties de Cuba les « scories anti-révolutionnaires ». 

Musée de l’Alphabétisation (Ciudad Libertad, à Marianao). 

Musée Alejo Carpentier (215, rue Empedrado, Vieille Havane). Autour de l’auteur du Royaume de ce Monde et du Siècle des Lumières. 

Musée de Guanabacoa (rue Martí n°108, entre rues Versalles et San Antonio, Guanabacoa,). Pour vous initier à la santería (le vaudou à la cubaine) dans un cadre enchanteur. Vous saurez tout (ou presque) sur les attributs, les couleurs, les manies des différents saints. Guanabacoa est en outre le lieu de naissance du célèbre chanteur cubain (noir) Bola de Nieve (Boule de neige) et de la fameuse Rita Montaner. C’est encore là que José Marti a prononcé son premier discours en public et où a longuement travaillé le compositeur de chansons Ernesto Lecuona, auteur notamment de Siboney. 

Musée d’Histoire Naturelle Felipe Poey et Musée d’Anthropologie Montané (désormais regroupés Edificio Felipe Poey, place Ignacio Agramonte, Université de La Havane, Vedado). Le premier, au rez-de-chaussée, est particulièrement riche, entre autres, pour sa collection relative à la malacologie, la science des mollusques. Le second, au premier étage, concerne les communautés indigènes pré-hispaniques cubaines. 

Musée Numismatique (rue Oficios n° 8, entre les rues Obispo et Obrapia, Vieille havane). 

Musée National de la Musique (Capdevilla n° 1, entre les rues Habana et Aguiar). 

Musée ethnographique ou Maison de Fredi (village de Madruga, province de La Havane) : la demeure et le temple de Fredi, principal santero de la localité. Musée de l’Humour (rue 60, angle avenue 45, San Antonio de los Baños, province de La Havane) : panorama graphique et historique du dessin humoristique cubain. 

Musée Historique des Sciences Carlos J. Finlay (rue Cuba n° 460, entre rues Amargura et Brasil, Vieille Havane) : où le Dr Finlay présenta sa thèse relative au vecteur de la fièvre jaune ; Albert Einstein y fit une communication. Panorama historique des sciences à Cuba. 

Le Capitole : copie de celui de Washington, édifié en 1929 mais haut de 1 m de plus ! 
Il contient dans son hall la plus grande statue du monde en salle. L’église de la Santisima Virgen de Regla (dans le village de Regla, de l’autre côté de la baie) : l’une des plus fréquentées pour son culte syncrétique à la Vierge, liant et superposant la religion catholique et les religions ancestrales africaines. 

La Havane possède plusieurs théâtres ; on pourrait même dire qu’ils sont nombreux pour une population de l’ordre de 3 millions d’habitants dans un pays en voie de développement. Mentionnons : le Gran Teatro Garcia Lorca, (calle Prado, près du parque Central,) : Teatro Nacional (plaza de la Revolución, Vedado) ; auxquels s’ajoutent plusieurs « Centres Artistiques ». 

Jardins et Parcs

Jardin botanique national Celia Sanchez Manduley (entrée située au km 3,5 de la route de Rocio dans la commune de Boyero, à environ 10 km du centre de La Havane): tout près du parc Lénine, 600 hectares, 4 000 espèces et 140 000 plantes diverses provenant de toute la planète. Le jardin recèle quelques curiosités botaniques qui valent le déplacement. On peut y acquérir quelques variétés de plantes. 

Parc Lénine (calle 100 y Cortina de la Presa, dans le quartier Arroyo Naranjo). Un complexe de loisirs, de promenades, de détente pour l’habitant de La Havane. Parc zoologique national (Zoologico Nacional : carretera Capdevilla, km 3, Boyeros). 

Aquarium National (Acuario Nacional : calle 60 y Avenida Primera, à Miramar). Restauration remarquable.

Lire la suite du guide