Fêtes, festivals et carnavals 

Fête à la Havane - Cuba © Y'amal

Fête à la Havane – Cuba © Y’amal

La date de votre prochain voyage à Cuba peut également être fonction d’un grand festival culturel ou encore d’un carnaval, dont les principaux, d’envergure véritablement internationale, occupent désormais une place plus ou moins fixe dans le calendrier au fil des années. Vérifiez cependant toujours à la dernière minute auprès de l’Office National du Tourisme Cubain le plus proche de votre domicile. Sur place, voyez l’agence de voyages Paradiso spécialisée dans le tourisme culturel (Calle 19, n° 60, Esquina a C, El Vedado, La Havane,). Ou encore l’Union des Ecrivains et des Artistes de Cuba/UNEAC (calle 17 n° 354, entre calles G et H, plaza de la Revolución, Vedado, La Havane). 

Janvier
– Festival d’art lyrique de La Havane (à cheval sur février). Février ‘ Carnaval de La Havane. – Festival d’art lyrique de La Havane (à cheval sur janvier). 

Mars
– FIART, Festival et Colloque international sur les artisanats (à La Havane). ‘ Triennale de Marionnettes (à La Havane). ‘ ECOART, l’art pour la défense de l’environnement. Toutes les disciplines réunies à Trinidad. ‘ Rencontres internationales d’écoles de danse contemporaine (à La Havane). 

Mai
– Biennale de La Havane des arts plastiques. ‘ Festival international de folklore (à La Havane). ‘ Romerias de mai (à Holguin), une rencontre internationale des jeunes créateurs et promoteurs culturels. ‘ Célébration de la présence chinoise à Cuba (à La Havane), à cheval sur juin. 

Juin
– Festival Boléros d’Or à Santiago et à La Havane. 
Juillet
Carnaval de La Havane. ‘ Carnaval de Santiago. ‘ Journées de la Cucalambeana, consacrée à la culture traditionnelle paysanne cubaine et ibéro-américaine (à Las Tunas). ‘ Festival de la culture caraïbe ou Fête du Feu (Fiesta del fuego) à Santiago. 

Août
– 
Festival international de Musique Populaire « Beny Moré » (à Cienfuegos, à Santa Isabel de Las Lajas et à La Havane). 
Septembre 
– 
Festival de théâtre de Camagüey (à cheval sur octobre). 

Octobre
– Fête de la Culture Ibéro-Américaine (à Holguin). ‘ Festival International de Ballet de La Havane (à cheval sur novembre). ‘ Fêtes de la Cubanité (à Bayamo). ‘ Rencontres nationales des orchestres charangas de Cuba (à Palma Soriano, Province de Santiago). 
– Atelier international d’art naïf (à Santiago). ‘ ANFORA, Rencontre internationale de mages (à Las Tunas). ‘ Festival de la Rumba (à Matanzas). ‘ Festival de La Havane de Musique Contemporaine. ‘ Festival international de théâtre de Camagüey (à cheval sur septembre). 

Novembre
– Festival International de Ballet de La Havane (à cheval sur octobre). 
– Festivités de San Cristobal de La Habana (à La Havane). ‘ Festival international de la Trova « Carlos Puebla » (à Manzanillo). ‘ Fête de la danse de Santiago (à cheval sur décembre). 

Décembre
– Festival du nouveau Cinéma Latino-Américain (à La Havane). 
– Festival international de chorales de Cuba (à Santiago). ‘ Festival international de jazz latino-américain (à La Havane). ‘ Fête de la Guantanamera (à Guantanamo). 
– Fête de la danse de Santiago (à cheval sur novembre). 
La capacité de création d’événements culturels des autorités cubaines est élevée. C’est ainsi qu’ont été lancées des « rencontres internationales » sur le thème du maître du tango Carlos Gardel, sur les Beatles, sur Ernest Hemingway, sur Muséologie et Société (à Matanzas), sur les bibliothécaires (à La Havane), sur la Trova (à Manzanillo), sur le folklore (à La Havane), etc. Malgré leur succès certain, leur périodicité et la date de leur tenue ne sont pas encore bien établies. N’oubliez pas non plus les multiples tournois de pêche au gros.

Jours fériés

1er et 2 janvier : anniversaire de la Révolution et jour de la Libération ; 1er mai : Journée Internationale des Travailleurs ; 26 juillet : Jour de la Révolte Nationale (les 25 et 27, bien des services publics sont également fermés) ; 10 octobre : Début des Guerres d’Indépendance ; 25 décembre : Noël. À ces « jours fériés légaux » s’ajoutent les « journées de commémoration » : 28 janvier : naissance de José Marti ; 24 février : anniversaire du début de la Seconde Guerre d’Indépendance ; 8 mars : Jour International de la Femme ; 13 mars : anniversaire de l’assaut du Palais Présidentiel de La Havane ; 19 avril : anniversaire du Triomphe de Playa Giron ; 30 juillet : Journée des Martyrs de la Résistance ; 8 octobre : anniversaire de la mort d’Ernesto Che Guevara ; 28 octobre : anniversaire de la mort de Camilo Cienfuegos ; 27 novembre : anniversaire de l’assassinat en 1871 de 8 étudiants en médecine ; 7 décembre : anniversaire de la mort d’Antonio Maceo 

Vos vacances à Cuba

Cuba, pour ceux qui la connaissent déjà un peu, est une destination touristique recherchée pour ses plages, entre autres Varadero, ses richesses culturelles, notamment celles de la colonisation espagnole, ainsi que pour son système politique original. Sans doute dans un deuxième temps, pense-t-on aux gens, si chaleureux, aux Caraïbes (climat, palmiers, etc.), à la musique, à la gastronomie. Mais Cuba, petit à petit, introduit d’autres formes de tourisme qui commencent à être programmées par les voyagistes. 
Ci-dessous, un petit résumé des joies qu’offrent des vacances à Cuba et des activités qui peuvent y être pratiquées : 

– Pêche en mer : espadon, tarpon, marlin, banane de mer, maquereau, barracuda, caranque. Quantité de tournois internationaux au fil de l’année. 
Lieux : Marina Hemingway (près La Havane), Maspoton (Sud-Ouest), Cayo Doce Leguas (au Sud dans la Région Centre), Varadero, Playas del Este, Cienfuegos, Camagüey, Cayo Largo, Jardines de la Reina (Ciego de Avila), etc. 

– Pêche en eau douce 
: notamment la truite et la perche cubaine (large mouth bass des États-Unis, ou encore microterus salmoide). 
Lieux : lac Granizo et lac Hanabanilla (Sierra del Escambray), lac Zaza (Sancti Spiritus), lac La Redonda (près de Moron, Ciego de Avila), Laguna del Tesoro (Zapata), Rio Cuayaguateje (Pinar del Rio), etc. Période préférable : de novembre à avril ; un permis délivré sur place est valable pour toute l’île (environ 40 USD). 

– plongée : en apnée ou avec bouteille. (Presque) partout : Varadero, Playas del Este, Marina Hemingway, Ciego de Avila, Santa Lucia (Camagüey), Guardalavaca, Zapata, île de la Jeunesse, Cayo Largo, etc. 

– Chasse : canard, palombe, bécassine, foulque, faisan, pintade, etc., selon la saison. Réserves de chasse à Maspoton (Pinar del Rio), Aguachales de Falla (Ciego de Avila), Matanzas, Varadero, Zaza et El Jibaro (Sancti Spiritus), Moron (Ciego de Avila), Los Caneyes de Virama (Granma), dans l’île de la Jeunesse, etc. (de novembre à février). – Équitation : partout, et notamment à Florencia (Ciego de Avila). 

– Spéléologie : dans la province de Pinar del Rio. 

– Tourisme de santé : thermalisme, fangothérapie, thalassothérapie, remise en forme, chirurgie esthétique, etc. Notamment à Topes de Collantes, près de Trinidad. 

– Apprendre l’espagno
l sous les tropiques cubains. Voilà qui doit être plus facile’ et, à coup sûr, bien agréable. Plusieurs voyagistes ont des propositions à vous faire. Lisez cependant par ailleurs notre paragraphe consacré à l’espagnol de Cuba. 

– Apprendre la danse
, le ballet et le folklore. Depuis plusieurs années, des ateliers internationaux de danse (Cubadanza), de ballet (Cuballet) et de folklore (Folkcuba) sont organisés deux fois par an en janvier et en juillet-août pour des amateurs éclairés de tous les pays. 

– Apprendre le cinéma
, la télévision et le photo journalisme. Le Ciné Club Cubanacan ainsi que la Casa de las Américas ont mis en place des stages pratiques de courte durée sur ces techniques. 

– Croisières : l’île est de plus en plus programmée comme escale dans le cadre de croisières aux Caraïbes. 

– Voile : la voile se pratique au large de bien des côtes cubaines. Et notamment sur les plages de l’Est (à Tarara, Playas del Este), à l’est de La Havane ; au départ de la Marina Hemingway, près de La Havane ; dans la baie de Naranjo (près de Guardalavaca, Province de Holguin) ; à Cayo Largo ; à Cayo Coco ; et bien entendu à Varadero. Cubanacan et Gaviota gèrent une vingtaine de marinas à travers tout le pays. 

– Assister aux matches de base-ball (beisbol), le sport national cubain.

Lire la suite du guide