Vers le sud-ouest 

Entre le quartier de Bur Dubai et Jebel Ali, plusieurs districts se succèdent les uns après les autres dans un rayon d’une trentaine de kilomètres. En voiture, sur les longues artères Al-Wasl Road et Beach Road, on longe de nombreuses zones résidentielles.

Al-Satwa 
A environ 2,5 km au sud-ouest du quartier de Bur Dubaï.
Dans cette ville où tout est luxe et démesure, c’est le quartier des bonnes affaires. Les expatriés l’ont bien compris. En venant du rond-point du World Trade Centre, on y accède en prenant Al-Dhiyafa Road. Cette artère est remplie de magasins et de petits restaurants libanais, perses, arabes et chinois, ainsi que de cafés de rue. L’addition n’est vraiment pas salée, et quel plaisir de pouvoir manger à l’air libre, attablé directement sur le pavé.

Sheikh Zayed Road 
Autoroute qui relie Dubaï à Abu Dhabi, depuis le rond-point Trade Centre, situé à environ 3 km au sud-ouest du quartier de Bur Dubai.
Le décor est futuriste sur cette voie rapide qui a vu le jour dans les années 1990. Prenant racine au rond-point Trade Centre, elle déroule sur plusieurs centaines de mètres deux enfilades de gratte-ciel, tous plus originaux les uns que les autres. Le spectacle est grandiose certains jours, quand leurs formes s’évaporent dans la brume blanche matinale, et aussi le soir, lorsqu’ils s’éclairent. On pourrait se croire dans le downtown d’une ville américaine si certains de ces buildings de verre et d’acier n’affichaient pas de formes architecturales arabisantes. Par comparaison, les tours de La Défense, en région parisienne, paraissent insipides.

World Trade Centre 
Juste après le rond-point Trade Centre, tout au début de Sheikh Zayed Road.
Où que l’on soit à Dubaï, cette tour carrée blanche surmontée d’une antenne est l’un des repères visuels dans la ville. C’est aussi l’un des plus hauts buildings de la région, avec 184 m à son compteur. Ses 39 étages à vocation d’affaires renferment les sièges régionaux de nombreuses multinationales, ainsi que les bureaux des consulats de Suisse, des Etats-Unis, d’Australie, de Turquie, d’Italie, d’Espagne et du Japon. Au 37e étage, le restaurant de cuisine arabe offre un panorama magnifique sur la ville. A proximité immédiate du World Trade Centre se trouve le Palais des congrès et des expositions.

Refaites votre garde-robe durant les soldes ! 
A Dubaï, port franc dont les droits de douane sont faibles, les produits sont détaxés et les shopping mallspoussent comme des champignons. De nombreux articles sont vendus moins chers que dans leur pays d’origine. Durant les périodes de soldes et de promotions, les shopping malls se transforment en paradis des bonnes affaires pour certaines marques de prêt-à-porter européennes et américaines. On peut par exemple trouver un jean taille basse Lee Cooper pour moins de 25 € ou un joli top à 6 € chez Zara. Les articles des griffes Haute-Couture, eux, restent dans l’ensemble encore hors de prix.

Emirates Towers 
Sur Sheikh Zayed Road, on ne peut pas manquer non plus les deux gratte-ciel triangulaires équilatéraux,prouesses d’architecture postmoderne, qui se font face. La tour de bureaux de 47 étages culmine à 350 m,ce qui lui confère le titre de plus grand bâtiment au Moyen-Orient et en Europe. A sa base, le centre commercial Emirates Towers Shopping Boulevard la relie à sa tour jumelle, un hôtel de luxe de 400 chambres et suites.

Business Bay 
Entre Sheikh Zayed Road et Ras Al Khor.
Business Bay est voué à devenir un quartier d’affaires prêt à concurrencer Manhattan à New York. Le chantier a débuté en 2007, et la première phase de développement autour de l’extension de la Creek devrait durer jusqu’en 2015 avec, à terme, 230 immeubles et gratte-ciel. 
Parmi les tours les plus spectaculaires, on comptera le Burj Al Alam, 108 étages dont les 30 derniers seront occupés par un hôtel, The Opus, en forme de cube troué en son milieu, et les innovantes Signature Towers, surnommées Dancing Towers à cause de leur silhouette ondulée.

Burj Dubai Downtown 
Entre Dusit Hotel (Sheikh Zayed Road) et Business Bay.
Dubai Mall 
Ouvert du dimanche au mercredi de 10 h à 22 h et du jeudi au samedi de 10 h à minuit.
Avec un million de mètres carrés dédiés au shopping, Dubai Mall est bien l’attraction majeure de Burj Dubai Dowtown, au pied de la tour Burj Khalifa. Le plus grand centre commercial des Emirats Arabes Unis, a accueilli ses premiers clients le 4 novembre 2008. Rien moins que 5 millions de visiteurs s’y sont pressés pendant le Festival du Shopping 2010 (ce sont les soldes de Dubaï, chaque année en février). Ce temple du shopping compte quelque 1 200 magasins dont les premières Galeries Lafayette du Moyen-Orient et les marques majeures de la mode (Birkenstock, La Perla, Café Cotton, Agnès B, Chloé, Gérard Darel, Gianfranco Ferre, Alberta Ferretti, Geox, Camper, Hugo Boss, Tom Ford, Dockers, Eden Park, etc.). Les gourmands et les enfants se rendront à Candylicious, la plus grande boutique de bonbons dont on puisse rêver ! Plus de 160 restaurants, cafés et fast-foods accueillent les visiteurs. Sans compter des attractions majeures :

Bientôt le nouveau « Nouveau Dubaï » 
En plus de construire des îles, Dubaï grignote rapidement et sûrement de l’espace sur le désert. Plusieurs nouveaux quartiers – résidentiels, d’affaires, de loisirs – sortent peu à peu de terre, loin derrière Sheikh Zayed Road : Jumeirah Village, IMPZ, Dubai Sports City, The Lagoon, Silicon Oasis, International City… 
Annoncé en 2003, le gigantesque parc de loisirs Dubailand, dont la superficie sera le double de celle de Walt Disney World Resort, devrait être totalement opérationnel d’ici 2018. Paradis du divertissement, il concentrera un grand nombre de parcs thématiques : Sahara Kingdom, IMAX, Dreamworks, Six Flags, Legoland, Warner Bros Movie World, Universal Studios, Kids City, Aviation World, Animal World… and Mall of Arabia, qui sera le plus grand shopping mall du monde !

Jumeirah 
A environ 2,5 km au sud-ouest du quartier de Bur Dubai.
Ce nom est omniprésent à Dubaï. Au sens strict du mot, il désigne les trois quartiers qui se succèdent entre Al-Satwa à l’est et Umm Suqeim à l’ouest. Au sens large, il évoque toute la côte balnéaire qui s’étire entre le centre-ville et Jebel Ali. Il a été employé à toutes les sauces pour baptiser hôtels, parcs, sites culturels ou touristiques, et rues. L’artère principale qui longe la plage, usuellement appelée « Beach Road », se nomme en fait Jumeirah Beach Road.

Mercato 
Beach Road, à côté de la mosquée Jumeirah, district Jumeirah 1. Ouvert tlj de 10 h à 22 h, vendredi à partir de 14 h.
L’architecture ludique de ce grand shopping mall est inspirée d’une ville italienne d’époque Renaissance.Ses façades multicolores ont quelque chose de théâtral et attirent immédiatement le regard lorsqu’on circule sur la Beach Road. L’intérieur du bâtiment, abrité sous une grande verrière, est spacieux et raffiné, avec un décor tout aussi excentrique. Comme le Deira City Centre, le BurJuman, le Wafi et les autres, le Mercato est un paradis pour les emplettes, proposant une centaine de magasins, dont la plupart des enseignes sont bien connues de la clientèle occidentale : Virgin, Mango, Promod, Cerruti, Hugo Boss, Diesel, Armani Jeans… Un cinéma, un supermarché et l’incontournable foodcourt complètent l’offre de ce centre commercial.

Mosquée Jumeirah 
Beach Road, non loin du rond-point Al-Dhiyafa, district Jumeirah 1. Horaires variables. Des visites guidées peuvent être organisées.
Majestueuse, typique de l’architecture islamique contemporaine, c’est l’une des plus imposantes et des plus remarquables de Dubaï. Bâtie en pierre dans le style médiéval fatimide, surmontée de deux minarets et d’un grand dôme, sa beauté s’affirme davantage le soir lorsqu’elle est éclairée.

Dubai Zoo 
Beach Road, district Jumeira 1. Ouvert tlj sauf jeudi de 10 h à 19 h. Entrée payante.
Autrefois collection privée d’animaux, ce zoo est devenu la propriété de la municipalité de Dubaï. De taille modeste mais très concentré, il est bien pourvu, hébergeant des félins, des crocodiles, des tortues géantes, des ours, sept espèces de primates, ainsi que de multiples espèces indigènes. C’est le cas du loup d’Arabie, désormais introuvable à l’état sauvage, du chat de Gordon et des socotras, seule colonie de morans d’élevage au monde. Au centre du site, une immense volière abrite les oiseaux de proie de la région, et un pavillon est entièrement dédié aux serpents. Une heure suffit à faire le tour des lieux. Toutefois, les cages des animaux sont bien petites, et il est question que le zoo déménage à Mushrif Park.

Jumeira Beach Park 
Mitoyen de l’hôtel Jumeirah Beach Club, Beach Road, district Jumeira 2. Ouvert du dimanche au mercredi de 7 h à 22 h 30, jeudi, vendredi et samedi jusqu’à 23 h. Accessible uniquement aux femmes et aux enfants le lundi. Entrée payante.
Ce haut lieu du tourisme à Dubaï est réputé pour sa grande plage de rêve, bordée de palmiers et équipée de parasols et de transats (payants). Très fréquenté par les expatriés et les vacanciers, ce parc est victime de son succès. Hors période de canicule, entre octobre et mai, il est conseillé d’arriver tôt le matin pour espérer se faire une place au soleil.

L’alcool se fait désirer 
Le touriste ne peut acheter d’alcool que dans les bars et restaurants d’hôtels. Pour sa consommation personnelle, le résident non musulman est lui dans l’obligation d’acquérir une licence spéciale délivrée par le siège de la police dubaïote. Il doit faire remplir le formulaire en anglais et en arabe par son employeur et le retourner à la police avec son contrat de travail, ainsi que 105 Dhs. Au sein d’un couple, seul le mari a le droit d’effectuer les démarches. La licence permet d’acheter une quantité limitée d’alcool par mois, calculée par rapport aux revenus mensuels, dans les magasins spécialisés où les prix sont surtaxés de 30 %. Il faut noter que Dubaï a l’attitude la plus ouverte envers l’alcool de tous les émirats de la fédération.

Al-Safa Park 
Le long d’Al-Hadiqa Street, qui débute à la sortie Interchange 2 de Sheikh Zayed Road pour se terminer dans Al-Wasl Road, district Al-Safa 1. Ouvert du samedi au mercredi de 8 h à 23 h, jeudi et vendredi jusqu’à 23 h 30. Le mardi, « ladies’ day » (garçons admis jusqu’à 7 ans). Entrée payante.
Créé en 1975, c’est l’un des parcs les plus anciens de la ville. A caractère familial, il est bien aménagé et très propre, ce qui n’est guère étonnant lorsqu’on remarque l’omniprésence des poubelles et les nombreux rappels de savoir-vivre sur les panneaux. Sont à la disposition des visiteurs plus de 20 aires de barbecue,des espaces de pique-nique, des grandes pelouses sur lesquelles il est autorisé de marcher, un lac, une cascade et de larges allées. Une fête foraine permanente fait bonheur des enfants.