II est possible d’imaginer la rumeur des habits des religieuses à travers les murs du Monastère de Santa Catalina. Une après l’autre, les ruelles du monastère -véritable citadelle à l’intérieur de la ville- révèlent l’histoire d’un passé enfermé entre les pierres de sillar (pierres volcaniques) et les peintures coloniales, entre les voûtes gigantesques et les places de granite (voir lors d’un circuit privé Pérou). Situé au centre d’Arequipa, Santa Catalina est la fierté de ses habitants: dans ses 29.426 m2 de superficie s’érige un chef d’œuvre de l’architecture qui garde les meilleures pièces de l’art religieux hispano-américain.

Santa Catalina - Pérou

Santa Catalina – Pérou par: Kevin SouzaCC BY-NC-SA 2.0

Fondé en 1580 avec l’assentiment du Vice-Roi Toledo, le «Monastère Privé des Religieuses de l’Ordre de Santa Catalina de Sena» n’a été ouvert au public qu’en 1970, quatre siècles plus tard. Depuis cette date, les visiteurs peuvent parcourir les cloîtres et les ruelles qui étaient pendant la période coloniale le refuge et le foyer de femmes -nobles pour la plupart- qui avaient décidé de s’éloigner du monde afin de se consacrer entièrement à la prière. II est probable qu’en raison de la noblesse de la lignée et de la richesse de leurs familles, le Monastère ait été décoré avec les plus beaux tableaux appartenant aux écoles de Quito et du Cusco ainsi qu’avec d’autres chefs d’œuvres signés par des maîtres italiens et espagnols. En outre, la finition des constructions est remarquable. La place principale, dont les portes conservent la magie et la délicatesse de la finition et de l’imagerie en bois, présente un bassin espagnol fait entièrement en granite. Les couleurs ocre et indigo de ses ruelles et de ses patios intérieurs -baptisés avec des noms de villes espagnoles- sont décorées avec de belles fleurs et des géranium rouges.

Retable de Santa Catalina - Pérou

Retable de Santa Catalina – Pérou par: Antonio GilCC BY-NC-SA 2.0

Le parcours du Monastère de Santa Catalina prend environ une heure. C’est une heure de rêverie, une heure pendant laquelle il est possible de découvrir plusieurs siècles de tradition.

Source : peru.travel