Business Bay Bridge 
Au sud de Culture Village, à 1,5 km du pont Al Garhoud.
Le Business Bay Bridge est un nouveau pont contenant pas moins de 13 voies. Une bonne nouvelle pour les habitants de la ville, souffrant quotidiennement d’énormes embouteillages. Il a coûté huit cents millions de dirhams. Sa hauteur de 15 m au-dessus du niveau des eaux de la Creek lui permet de laisser circuler librement les bateaux.

Se déplacer à Dubaï a un prix 
Depuis juillet 2007, la municipalité a instauré le Salik, péage urbain utilisant une technologie nouvelle génération sans lieu de collecte. Il s’agit de portes électroniques installées en ville. A ce jour, on en dénombre quatre : sur les ponts Al Maktoum (gratuit entre 22 h et 6 h) et Al Garhoud, ainsi que deux autres sur Sheikh Zayed Road. Les conducteurs doivent acheter une carte prépayée Salik de 100 Dhs disponible dans la majeure partie des stations-service, et la coller sur leur pare-brise. A chaque fois qu’une voiture passe sous d’une porte, 4 Dhs sont automatiquement déduits de sa carte, avec un seuil maximum de 24 Dhs par jour. Pour ne pas pénaliser les touristes, Dubaï a finalement décidé d’exempter les taxis du Salik. Vous paierez donc uniquement le prix affiché au compteur.

Jadaff 
A environ 6 km au sud-est du quartier de Bur Dubai, rive de Bur Dubai.
Ce district est situé en bordure de la Creek, entre Al-Qutaeyat Road et le sanctuaire sauvage de Khor Dubai.

Dhow Building Yard 
Sur le front de la Creek, à environ 1 km au sud du pont Al-Garhoud, rive de Bur Dubai.
Dans ce petit chantier naval, on perpétue une tradition ancestrale aux Emirats arabes unis : la construction artisanale de dhows, gros bateaux en bois typiques de la région du Golfe. Les outils les plus rudimentaires continuent d’être utilisés, comme le marteau, la scie ou la perceuse. Le tek est particulièrement apprécié pour sa robustesse. Ces navires, qui autrefois fonctionnaient à voiles, sont de nos jours propulsés par des moteurs.

Nad al-Sheba 
A environ 8 km au sud-est du rond-point Trade Centre, à l’extrémité de la Creek. Environ 10 min en voiture.
Ce district est situé tout près du sanctuaire de flamants roses, au bout de la Creek, sur de grandes étendues désertiques, d’où la vue sur les lointains buildings de Sheikh Zayed Road est saisissante. C’est une destination prisée des Dubaïotes et des expatriés, spécialement le week-end. Ils s’y rendent pour voir des courses de chevaux et de dromadaires, et faire de l’équitation et du golf sur gazon et… sur sable !

Goldophin Gallery 
A côté de l’hippodrome. Ouvert de janvier à avril. Horaires variables.
Edifiée en l’honneur de l’écurie de courses privée de la famille régnante Al-Maktoum, cette galerie abrite une belle collection de trophées de courses hippiques de renommée internationale, comme le Prix de l’Arc de triomphe, le King George and Queen Elizabeth Diamond Stakes, le Prince of Wales’ Stakes Trophy et la Dubai World Cup.
Entièrement rénovée en 2002, elle renferme aussi des consoles à écran tactile interactif, des photographies de courses, des présentations vidéo, ainsi que des souvenirs datant des neuf premières années de l’écurie de courses Goldophin.

Nad al-Sheba Club 
A proximité du rond-point Bu Kitra/ Country Club. Parcours à débuter entre 6 h 30 et 20 h.
Ce golf est le seul 18 trous du Moyen-Orient à être entièrement éclairé et ouvert aux sportifs jour et nuit.Ce surprenant parcours de style écossais est traversé par huit petits lacs et plus de 110 bunkers. De plus, il a la particularité d’avoir neuf trous directement situés à l’intérieur du champ de courses de Nad al-Sheba.

Dubai Country Club 
Al-Awir, en face de Nad al-Sheba, au sud du rond-point Bu Kitra, entre Al-Ain Road et Ras al-Khor Road. Fermé pour rénovation.
C’est le plus ancien club de la ville, ouvert depuis 1971. Il a longtemps enchanté les visiteurs curieux de vivre une expérience insolite. Ici, on joue sur… du sable ! Les browns tiennent lieu de greens sur les parcours 18 trous et 9 trous. Les golfeurs emmènent avec eux un petit morceau de gazon artificiel et l’utilisent pour jouer les coups sur les fairways.
Le 30 novembre 2008, le Dubai Country Club a fermé ses portes. Il fait l’objet d’un ambitieux programme de rénovation et devrait rouvrir fin 2010.

Dubai Festival City 
Situé sur la rive est de la Creek dans le prolongement de Garhoud, à environ 2 km de l’aéroport international de Dubaï. Facilement accessible depuis le pont Al Garhoud et le pont Business Bay.
A seulement cinq minutes en voiture de l’aéroport – quand il n’y a pas d’embouteillages –, Dubai Festival City est une sorte de ville dans la ville, développée par le groupe Al Futtaim, le long de 3,8 km de corniche sur la rive est de la Creek. Elle réunit un vaste centre commercial, dont les allées spacieuses et climatisées sont bordées par plus de 600 magasins de toutes sortes (prêt-à-porter, sports, électronique, parfumerie, bijouterie…), et un grand nombre de cafés et restaurants, un parcours de golf, une zone résidentielle, des hôtels de luxe comme l’InterContinental et le Crowne Plaza (ouverts respectivement en fin 2007 et en 2008), ainsi que W Dubai et Four Seasons, qui seront inaugurés en 2010. 
Lancé en 2003, Dubai Festival City devrait être totalement terminé vers 2015. A terme, il comptera près de 50 000 habitants répartis dans trois complexes : Marsa Plaza InterContinental Residence Suites, Al Badia Residences et Al Badia Hillside Village.

Suivez le guide ! 
Pour vous rendre au Festival Centre, indiquez « Dubai Festival City » au chauffeur de taxi, car le centre commercial est plus connu sous le nom de son emplacement. Une fois votre visite terminée, rendez-vous à la sortie du Festival Power Centre et demandez un coupon numéroté pour le taxi.

Festival Centre 
Sur la rive est de la Creek, à environ 2 km de l’aéroport international de Dubaï. Ouvert tlj de 10 h à 22 h. Entrée gratuite.
Ouvert depuis début 2007, Festival Centre concentre en un même lieu trois destinations de shopping :

– Festival Waterfront Centre, comptant pas moins de 600 boutiques, dont certaines marques bien connues en France comme Marks & Spencer, Esprit, Toys’R’Us, Nike, Caroll, René Derhy, Chevignon, Diesel, Gas, Levi’s, DKNY, Lacoste, Calvin Klein, Hugo Boss…

– Festival Power Centre, dont la principale vocation est de répondre aux besoins ménagers. Il renferme entre autres le très populaire IKEA, le magasin d’électronique Plug-Ins et le supermarché Hyperpanda.

– Dubai Gold Market Place, qui renferme 60 bijouteries sur plus de 2 300 m2.
Une cinquantaine de restaurants se concentrent le long du pittoresque Canal Walk, dans un cadre enchanteur. Une flotte d’abras est à disposition pour une promenade sur l’eau. Une cinquantaine d’entre eux est concentrée le long du pittoresque Canal Walk au Festival Waterfront Centre, dans un cadre enchanteur inspiré d’une riviera. Et ce n’est pas tout… Tout au long de l’année, Festival Centre accueille divers événements et festivals.

Al Badia Golf 
Les adeptes de golf apprécieront particulièrement le parcours professionnel 18 trous conçu par le célèbre architecte Robert Trent Jones II. Construit autour du thème magique d’une oasis de désert, il comprend pas moins de 11 lacs, plusieurs petits plans d’eau et de nombreuses cascades. Les installations comprennent une boutique et des vestiaires de luxe.

Mirdif 
A environ 5 km au sud de l’entrée de l’aéroport international de Dubaï. 
Mirdif est un quartier résidentiel cosmopolite en pleine expansion, situé aux abords du désert. Composé de charmantes villas et appartements, il est devenu en quelques années l’un des lieux de vie préférés de Dubaï, notamment auprès des expatriés européens et du Middle East, ainsi que des locaux.

Mirdif City Centre 
Ce mall, qui a ouvert en 2010, compte plus de 400 magasins ainsi qu’un hypermarché Carrefour, 14 salles de cinéma et un centre de loisirs.

Uptown Mirdif 
D’une superficie de 37 000 m2 au sein de Mirdif, Uptown Mirdif est une nouvelle communauté de plus de 2 000 logements, très appréciée des Européens. La charmante architecture des bâtiments, inspirée du classicisme du vieux continent, ne passe pas inaperçue à proximité des villas des emiratis. Agréable lieu de shopping d’octobre à mai, Uptown Mirdif offre plus d’une centaine de boutiques de toutes sortes ayant pignon sur rue, des aires de jeux, un centre médical, une école primaire, le supermarché Spinneys ainsi que des chaînes de fast-food et des cafés et restaurants. On y trouve notamment une version assez fidèle de Central Perk, le célèbre café dans la série Friends.

Mushrif Park 
Al-Khawaneej Road, dans le prolongement d’Airport Road, à environ 9 km au sud-est de l’aéroport de Dubaï. Ouvert tlj de 8 h à 23 h. Entrée payante.
Excentré du cœur de la ville et loin de Jumeirah Beach, il n’en demeure pas moins une destination populaire parmi les résidants de Dubaï. On se rend en famille dans ce parc, le plus grand de Dubaï, où il n’y a pas de jours réservés uniquement aux femmes et aux enfants. L’attraction majeure de Mushrif Park est World Village, qui consiste en une reconstruction miniature de bâtiments typiques des quatre coins de la planète. Le regard croise par exemple un moulin hollandais, un cottage de style Tudor et une maison sur pilotis thaïe.

Une bien curieuse compétition… 
Les courses de dromadaires sont organisées sur la piste de Nad al-Sheba en matinée tous les jeudi et vendredi d’octobre à avril. Les visiteurs de l’après-midi devront se contenter des entraînements dans une atmosphère plus paisible. Les épreuves sont intenses et très disputées, et un tel spectacle visuel laisse forcément un souvenir mémorable… mais, à bien y réfléchir, taché d’amertume. En effet, ce sont souvent de jeunes enfants, âgés de cinq à six ans, originaires d’Inde et du Pakistan, qui dirigent ces bêtes difficiles à manier sur lesquelles ils sont ficelés. Les propriétaires crient après leurs petits jockeys lancés à près de 60 km/h, tandis que les entraîneurs suivent les dromadaires à bord de 4 x 4 soulevant des nuages de poussière.