Les quartiers périphériques de Dubaï

De construction récente, ces quartiers s’articulent sur des dizaines de kilomètres tout autour du centre-ville, donnant à Dubaï les dimensions d’une mégapole. Il n’y a pas de sites à proprement parler « culturels », mais des hôtels extravagants, des cités lacustres, des parcs à thème, des parcours de golf. Ces zones ont vu pousser comme des champignons quartiers résidentiels et supermarchés entre Bur Dubai et Jebel Ali. Jumeirah Beach est le royaume des plaisirs balnéaires, tandis qu’à l’extrémité désertique de la Creek, de nouvelles zones résidentielles bourgeonnent, et que les champs de courses et les clubs de sports de Nad al-Sheba font le bonheur des amateurs de golf et d’équitation. 

En remontant la Creek

Depuis son embouchure, le bras de mer s’engouffre dans les terres sur plus d’une dizaine de kilomètres. Au sud du pont Al-Maktoum, le paysage devient moins urbain et plus verdoyant. Au bout de la Creek, il laisse place à un sanctuaire de flamants roses et au début du désert. 

Al-Garhoud 
A environ 4 km au sud-est du quartier de Deira, sur la rive de Deira.
C’est un quartier sans grande particularité touristique, coincé entre la Creek et l’aéroport international.

Deira City Centre 
Au croisement entre Bani Yas Road et Al-Garhoud Road, sur la rive de Deira. Ouvert du samedi au jeudi de 10 h à 22 h.
C’est une véritable petite ville dans la ville. En comparaison, les centres commerciaux de la région parisienne sont des « supérettes » ! Bien que conçu sur deux niveaux et spacieux, il s’apparente à une fourmilière le soir et le week-end, tant la foule y est dense.

Galerie marchande 
Deira City Centre propose 240 magasins, dont Ikea, Virgin, Kookaï, Mango, Promod, Lacoste et… Carrefour, devenu une institution (Ouvert du samedi au jeudi de 9 h à minuit, vendredi de 10 h à minuit). Là encore, les Dubaïotes n’ont pas fait dans la demi-mesure. C’est un immense hypermarché, où les sodas occupent des allées entières, où le lait et l’huile se vendent par bidons de plusieurs litres, où les enfants peuvent essayer les nouveaux jeux vidéo, où les DVD en promotion s’entassent dans plusieurs bacs. Pour les achats de souvenirs, l’espace Arabian Treasures offre un grand choix. Une extension plus récente, Bin Hendi, est, sur deux niveaux, le paradis des fashion victims avec ses boutiques de créateurs.
Deira City Centre comprend également plus de 20 restaurants et fast-foods.

Allons déjeuner au centre commercial ! 
Ville de tradition arabe fortement anglicisée, Dubaï s’est créé une vie sociale hybride, inspirée des modes de vie européen et américain. Présents dans la plupart des shopping malls, les foodcourts en font partie. Pouvoir manger « sur le pouce » est appréciable quand on passe plusieurs heures dans un centre commercial. On vient s’attabler dans ces espaces de restauration rapide qui offrent un choix de fast-foods et de cafés. Il y en a pour tous les goûts, des hamburgers aux mezze libanais, des pizzas aux salades, des sushis aux tacos mexicains… mais aussi des cuisines atypiques, comme le barbecue mongol, proposé au Al-Bustan Centre. Deira City Centre a agrémenté son foodcourt d’un grand écran où passent des clips vidéo.

Magic Planet 
Ouvert du samedi au mardi de 10 h à 22 h, mercredi et jeudi de 10 h à minuit, vendredi de 14 h à minuit.
Idéal pour les enfants, cet espace de loisirs installé à l’extrémité du centre est une vraie fête foraine sur trois niveaux, comprenant d’innombrables attractions et jeux dont deux simulateurs de courses automobiles, un mur d’escalade, un bowling de 10 pistes, un parcours d’aventures dans la jungle, des jeux électroniques, ainsi qu’un minipractice de golf.

Dubai Creek Golf and Yacht Club 
Entre la Creek et Al-Garhoud Road, au nord du pont Al-Garhoud. Réouverture en décembre 2004, mais la marina et le yacht-club restent ouverts durant la fermeture du site. Parcours à débuter entre 6 h 50 et 13 h 30/14 h.
Les parcours de 9 et de 18 trous et le practice, qui dataient de 1993, sont redessinés sous l’égide de l’European Golf Design, avec la collaboration du joueur professionnel Thomas Bjorn, vainqueur de l’épreuve de la Dubai Desert Classic en 2001. Ce club de classe internationale – le seul à accueillir à la fois les compétitions des circuits européen et asiatique – bénéficie d’une situation magnifique au bord de la Creek. Le club-house, imaginé par Godwin Austin Johr, est une œuvre d’art contemporain dont l’architecture rappelle les voiles d’un « dhow » gonflées par le vent. Haut de 45 m, il est devenu l’un des repères emblématiques de la ville.
Le Club de golf et de yachting Dubai Creek fait partie d’un centre de sports et de loisirs de 80 ha, qui comprend également une marina, six restaurants et bars, un centre de fitness, une piscine tropicale et des salles de hammam.

Aéroport international 
Sur Airport Road, dans le prolongement d’Al-Maktoum Road, à quelques centaines de mètres au nord-est du Dubai Creek Golf & Yacht.
Il est l’une des fiertés de l’émirat, à tel point que sa tour de contrôle au design original compte parmi les édifices symboliques de Dubaï. Bâti en 1959, en lieu et place de l’ancien terrain d’aviation, sur ordre de Sheikh Rashid, il est devenu en plus de quarante ans un aéroport international, qui accueille une centaine de compagnies – contre neuf en 1969 -, connectées à plus de 140 destinations dans le monde. Son duty-freecouvre une superficie de 5 400 m2 (!) et offre plus de 65 000 produits différents 24 h sur 24, ainsi qu’une loterie donnant aux passagers la chance de gagner une voiture de luxe. Le terminal 1 est une attraction high-tech : lustres en forme de soucoupes volantes, palmiers illuminés comme des sapins de Noël, écrans géants… Le nouveau terminal T3 dédié à Emirates Airlines doit permettre d’accueillir 60 millions de passagers en 2010 (pour 40,6 millions en 2009), ce qui classe Dubaï parmi les aéroports les plus fréquentés du monde en flux de passagers.

Suivez le guide ! 
Après le contrôle des passeports, un service de voiturettes assure la traversée des longs couloirs qui mènent à l’espace duty-free et aux avions.

Umm Hureir 
A environ 3,5 km au sud-est du quartier de Bur Dubai, rive de Dubaï.
Peu résidentiel, ce grand quartier, à parcourir en voiture, n’est pas sans intérêt. On y trouve deux shopping malls, plusieurs parcs de loisirs, un complexe de cinéma et les deux églises de Dubaï, situées le long d’Oud Metha Road. Umm Hureir est également le domicile du bureau de poste central, sur Za’abeel Road, et de la radio et de la télévision locales, à proximité du rond-point Broadcast.

Wafi 
Al-Qutaeyat Road, Umm Hureir 2, rive de Bur Dubai. Ouvert du samedi au jeudi de 10 h à 22 h, vendredi à partir de 13 h.
Conçu sur le thème de l’Egypte des pharaons, ce shopping mall luxueux et sophistiqué renferme des magasins de haute couture, ainsi qu’Encounter Zone, espace de loisirs familiaux qui mise sur les sensations fortes.
De l’autre côté du parking, une sorte de forteresse souterraine renferme le nouveau souk d’artisanat arabe Khan Murjan ainsi qu’un merveilleux restaurant à ciel ouvert. Plus loin, deux sphinx gardent l’entrée d’une réplique de tombeau baptisée Pyramid. Cette dernière abrite des restaurants et brasseries chics, ainsi que le spa Cleopatra. On conseille de se rendre au Wafi en voiture ou en taxi. Entouré de routes sans passages cloutés et d’embranchements, il n’est en effet pas pratique d’accès aux piétons.

Suivez le guide ! 
Jetez un œil au hall de l’hôtel Grand Hyatt, à deux pas du Wafi Centre. La présence « décalée » d’une minijungle tropicale suscite l’étonnement.

Lamcy Plaza 
En face de l’American Hospital, rive de Bur Dubai. Ouvert tlj de 10 h à 22 h, vendredi jusqu’à 22 h 30.
Décliné sur cinq étages, cet énorme centre commercial est situé à quelques encablures au nord du Wafi.Impressionnant d’effets visuels contrastés, son décor est basé autour d’une réplique de la Tour de Londres. Conseillé pour ses magasins de vêtements et de jouets d’enfants, ainsi que de chaussures et d’articles de sports, il est très fréquenté par les expatriés originaires d’Asie et d’Europe de l’Est.

Creekside Park 
Le long de la Creek, entre les ponts Al-Maktoum, au nord, et Al-Garhoud, au sud, rive de Bur Dubai. Ouvert du samedi au mercredi de 8 h à 23 h, jeudi, vendredi et jours fériés de 8 h à 23 h 30. Accessible uniquement aux femmes et aux enfants le mercredi. Entrée payante. On y accède de préférence par l’entrée principale : Gate 1. Ce parc à caractère familial offre 96 ha de pelouses et de jardins botaniques, riches de plus de 280 espèces. Propre et bien entretenu, il est équipé en pistes de jogging, espaces de jeux pour enfants, aires de pique-nique et de barbecue, et restaurants. Un chemin « côtier » longe la Creek, où il est interdit de se baigner. Pour se déplacer, on peut aussi prendre le petit train. Depuis 2000, deux minitéléphériquestraversent les 2,3 km du parc et offrent, à 30 m au-dessus du sol, de beaux points de vue sur la ville.

Suivez le guide ! 
La visite de Children City prend quelques heures. Profitez de la petite cafétéria du rez-de-chaussée et mangez en terrasse.

Children City 
Dans Creekside Park. Ouvert tlj de 9 h à 22 h, vendredi de 16 h à 22 h. Entrée payante. On y accède par l’une des allées qui partent de Gate 1.
Avec ses diverses formes géométriques et ses couleurs vives, cette Cité de La Villette locale pour enfants a la physionomie d’un jeu de construction géant. Inaugurée en 2002 et destinée aux deux à quinze ans – mais les adultes sont aussi largement séduits ! -, Children City se veut un temple du savoir ludique. Les nombreuses galeries thématiques distillent, sous forme de jeux éducatifs, interactifs et sensoriels, une ribambelle de connaissances scientifiques et culturelles. Tout y passe : le corps humain, l’eau, la physique, l’espace, la nature, les ethnies, les télécommunications et même les caractéristiques de la ville de Dubaï. Par exemple, on peut prendre place dans un cockpit et essayer de faire atterrir un avion de ligne sur l’aéroport de Dubaï, guidé par les instructions de bord et la tour de contrôle. Children City propose aussi un planétarium, une bibliothèque multimédia et une boutique de jouets.

Village touristique d’Al-Boom 
A proximité de la Creek, entre Creekside Park et Al-Qutaeyat Road. Ouvert tlj de 12 h à 16 h et de 19 h à minuit. Dîner-croisière de 20 h 30 à 22 h 30.
D’architecture traditionnelle, il comporte une marina dotée de cinq bateaux de croisière, un coffee-shop, un restaurant et une salle de banquet pour 2 000 convives. De futurs développements prévoient la construction de chalets, avec services hôteliers à disposition, et d’un hôtel cinq étoiles en forme de dhow.

Une réserve naturelle en ville 
Le sanctuaire sauvage de Khor Dubai, situé au sud-est du centre-ville, tout au bout de la Creek, héberge une colonie de flamants roses. Le site est aussi habité par des canards, des aigles tachetés, des orfraies, des busards d’eau. En hiver, il peut accueillir jusqu’à 15 000 oiseaux en une journée, dont 1 000 à 1 500 flamants. Pour protéger cette réserve naturelle, les autorités en ont interdit l’accès. Vous pouvez en revanche participer à l’un des programmes d’observation organisés à Dubaï et dans le reste du pays – en anglais ! – par Colin Richardson (tél. : 00 971 50 650 3398). En voiture, on aperçoit très bien les flamants depuis Ras al-Khor Road, qui part du rond-point Bu Kitra/Country Club en direction de Hatta.

WonderLand Theme & Water Park 
A l’extrémité sud du Creekside Park, rive de Bur Dubai. Horaires variables selon la saison. Accessible uniquement aux femmes et aux enfants le mercredi. Fermé le dimanche. Entrée payante. D’une superficie de 18 ha, ce parc de loisirs peut recevoir jusqu’à 8 000 personnes simultanément. Il est divisé en trois parties : Main Street, Theme Park et Splash Land. Cette dernière offre un grand choix de plaisirs aquatiques parcours de vitesse, collines de surf, piscines à vagues… WonderLand programme aussi un show aquatique de sons et lumières.

Culture Village 
A un peu plus de 2 km de l’aéroport international de Dubaï, sur la rive de Bur Dubai, après le Creekside Park et entre le pont Al Garhoud et le pont Business Bay.
Dubaï est encore une destination touristique récente, ayant besoin de capter l’intérêt des adeptes de l’art et de l’artisanat. Et Culture Village compte bien lui apporter une nouvelle dimension. Ce très ambitieux projet de plus de 50 milliards de dirhams lancé par Dubai Properties en mai 2006 devrait bientôt voir le jour le long de la Creek, au sud du Creekside Park et du Al-Boom Tourist Village, transformant cette partie de la rive en un quartier culturel captivant. En pleine construction sur une superficie d’environ 3,7 km2, Culture Village sera l’une des destinations touristiques majeures de Dubaï, offrant à quelques kilomètres du désert un environnement propice à la stimulation intellectuelle avec la planification d’événements culturels de classe internationale tout au long de l’année. 

Culture Village présentera un paysage urbain inspiré de l’architecture traditionnelle arabe, comprenant notamment des maisons typiques avec tours à vent, des allées pavées, des canaux navigables surmontés de ponts romantiques, ainsi qu’un amphithéâtre pour accueillir opéras et ballets, festivals et performances théâtrales. La vie culturelle s’exprimera aussi dans un centre artistique, un hall d’exposition, un musée, des galeries d’art, des librairies spécialisées, des académies de musique, de danse, de poterie et d’autres métiers, un chantier naval dédié à la construction traditionnelle de dhows (boutres)…

Côté shopping, Culture Village sera une alternative aux grands centres commerciaux de la ville. L’une des principales attractions sera son souk, à l’aspect rustique et traditionnel, royaume de l’artisanat arabe, des antiquités, des épices et des herbes aromatiques. 
Chaque quartier de Culture Village sera doté d’infrastructures modernes et de toutes les facilités. Côté hébergement, Culture Village offrira plusieurs boutiques-hôtels ainsi que le prestigieux Palazzo Versace Resort comprenant 215 chambres, et dont la construction devrait se terminer en 2010. A ses côtés, la tour D1, haute de 80 étages, est également prévue pour 2010. Le quartier résidentiel comprendra essentiellement des studios et appartements au design contemporain, répartis dans des unités de petite et moyenne tailles.