La saison idéale pour voyager

A partir du mois de juin, le grand soleil est garanti. En juillet et août, le vent d’est apporte parfois un air brûlant et desséchant d’origine saharienne.
L’automne et le printemps sont les saisons les plus agréables pour visiter les îles.
Elles sont un peu plus pluvieuses que les autres mais les températures sont douces et la fréquentation faible. L’hiver reste doux et agréable, c’est la période de la haute saison !
L’océan n’est jamais trop froid pour les intrépides et toujours trop frais pour ceux qui apprécient les bains chauds et prolongés.

Boucler sa valise

Des vêtements légers sont conseillés mais les vents alizés soufflent en permanence, apportant une certaine fraîcheur, le soir, prévoir donc un pull de laine ainsi que pour les randonnées à l’intérieur des îles, surtout quand les montagnes sont hautes.
Pour ces randonnées, outre de bonnes chaussures, un coupe-vent imperméable est indispensable.
Une crème solaire haute protection, surtout pour les enfants ; elle n’empêche pas de bronzer mais évite les coups de soleil catastrophe.
Un couvre-chef et des lunettes de soleil, un masque et un tuba pour explorer les fonds marins.

Températures sur les îles en °C

Janv- – mars- – mai- – juil- – sept.- – nov.
Lanzarote 20 20 22 24 24 22
Fuerteventura 20 21 22 24 25 23
Grande Canarie  . 20 21 22 24 25 23
Ténérife 20 21 23 27 27 22
La Gomera 20 21 22 26 26 21
El Hierro 20 20 21 25 25 22
La Palma 20 20 21 24 25 23

Températures moyennes de l’eau en °C

janv- – fév- – mars- – avril- – mai- – juin- – juil- – août- – sept.- – oct.- – nov.- – déc.
19 18 18 19 19 20 21 22 23 22 21 19

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer dans les îles ; il est toutefois recommandé, comme partout ailleurs, de se faire vacciner contre le tétanos.
Inutile de s’encombrer d’une trousse de médicaments importante, les pharmacies sont nombreuses et délivrent tous les médicaments européens ou leurs équivalents espagnols.
En cas de problème, demander conseil et aide à la réception de l’hôtel.
Ne pas oublier d’utiliser des crèmes haute protection, surtout les premiers jours, car un mauvais coup de soleil peut gâcher toutes les vacances. Eviter de boire un liquide glacé après une longue exposition au soleil.
Lorsque l’on part en excursion ou en randonnée, il est conseillé d’emporter une bouteille d’eau afin d’éviter la déshydratation.
Il faut également faire attention aux imprudences alimentaires afin d’éviter les troubles intestinaux.
Les préservatifs (preservativos) sont vendus uniquement dans les pharmacies.
Le changement dans les habitudes alimentaires durant un voyage entraîne souvent des maux d’estomac. Brûlures, remontées acides risquent de ternir un peu les vacances. Aussi, soyez prévoyant en glissant dans votre valise un antiacide.

Devise et budget vacances

La monnaie est l’Euro.
Les îles Canaries sont une destination relativement peu chère, surtout lorsqu’on sort des capitales et des grands complexes touristiques. Il ne faut jamais perdre de vue que tous les produits importés sont exempts de taxes.
Le parc hôtelier est important, hormis sur les îles de La Gomera et El Hierro. Les hôtels et appart-hôtels proposent une très large gamme de logements qui conviennent ainsi à toutes les bourses.
A titre indicatif, le prix par personne pour une chambre double dans une petite pension est de 17 à 22 €, dans un hôtel 3 ou 4 étoiles de 58 à 70 €, 100 € et plus pour un hôtel de luxe 5 étoiles.
Pour déjeuner ou dîner en dehors de l’hôtel, les menus incluant la boisson vont de 10 €, dans un petit restaurant de village, à 45 € dans un restaurant luxueux.
Une traversée en bateau de Ténérife à Las Palmas coûte 31 € en cabine extérieure, de Fuerteventura à Grande Canarie 34 € en ferry, 45 € en cabine extérieure et 53 € en jet foil.
Les distributeurs de billets sont nombreux. Avec une carte de retrait type Visa vous pourrez facilement retirer de l’argent. Prévoir également des chèques de voyage.
A noter que le carburant est trois fois moins cher qu’en France.

Choisir son voyage

Pour découvrir les sept îles canariennes il faut compter un minimum de trois semaines car chacune a son identité propre, adaptée à des modes de vacances différents.

7 jours

Un combiné Lanzarote et Fuerteventura permettra de bien découvrir ces deux îles. Quatre jours à Lanzarote : le nord de l’île et Teguise, parc de Timanfaya et montañas del Fuego, plaine de la Geria, le sud de l’île et les plages.
Trois jours à Fuerteventura : dunes de Corralejo, la plus grande plage des Canaries, Betancuria la magnifique, La Oliva, et la péninsule de Jandia, dans le sud.
On peut également séjourner une semaine à Lanzarote et faire une escapade d’une journée à Fuerteventura en bateau. La traversée dure 1/2 h et il y a un bateau toutes les heures environ au départ de Playa Blanca.
Si vous louez une voiture en arrivant au port de Corralejo, vous pourrez sillonner Fuerteventura en toute liberté ; cependant, ne comptez pas voir toute l’île en une journée. Nous vous recommandons d’aller tout de suite découvrir Betancuria et de finir la journée par les dunes de el Jable.
Un combiné La Palma, El Hierro et La Gomera avec 4 jours à Las Palmas : la Caldera de Taburiente, côte nord, observatoire d’astrophysique, Fuencaliente et le sud. Deux jours à La Gomera : parc national de Garajonay, la côte nord et el Valle Gran Rey. 1 jour à El Hierro : forêt d’El Pinar et l’ouest de l’île avec El Sabinal.
Ténérife nécessite une semaine : Santa Cruz, le nord et le nord-est, Puerto de la Cruz, La Orotava, Icod de los Vinos, l’extrême ouest, le parc national du Teide, la côte sud et les plages.
Grande Canarie se découvre correctement en une semaine : dunes de Maspalomas et les plages, côte nord et le centre de l’île, La Palma et Teror.

14 jours

L’idéal est un combiné Lanzarote, La Gomera et Grande Canarie. Lanzarote et son univers volcanique 5 jours, La Gomera, l’île tranquille et mystérieuse 4 jours, Grande Canarie, l’île-continent 5 jours.

21 jours

Ce laps de temps est parfait pour parcourir l’ensemble de 7 îles : 3 jours à Lanzarote, l’île aux paysages tourmentés. 3 jours à Fuerteventura, l’île la plus aride de l’archipel mais où les plages sont plus vastes que partout ailleurs.
4 jours à Grande Canarie, dont les dunes dorées de Maspalomas sont la fierté. 3 jours à La Gomera, qui protège farouchement l’écosystème fragile du parc de Garajonay. 2 jours à El Hierro, qui plonge ses pics vertigineux dans l’océan. 3 jours à Ténérife, sur la côte sud pour les amateurs de grandes plages et sur la côte nord pour ceux qui aiment la magnificence des paysages et 3 jours à La Palma, au visage tellement océanique qu’il rappelle Madère ou les Açores.
Pour tous ces combinés, il est possible de transiter d’une île à l’autre par avion ou par bateau.

Documentation

(librairies de voyages à Paris et en province)

A Paris

Gibert Joseph : 26, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris, tél.: 01 44 41 88 88.
Le rayon tourisme est particulièrement riche.
Librairie espagnole : 7, rue Littré, 75006 Paris, tél. : 01 43 54 56 26.

En province

Le Furet du Nord : 15, place du Général-de-Gaulle, 59000 Lille, tél.: 03 20 78 43 43.
Ariane : 20, rue du Capitaine-Alfred-Dreyfus, 35000 Rennes, tél. : 02 99 79 68 47.
Géorama14, rue Boussingault, 29200 Brest, tél. : 02 98 43 69 81.

 

Les Canaries à Paris

Instituto Cervantès : 7, rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris, tél. : 01 40 70 92 92.
Nombreuses activités culturelles : expositions, concerts, théâtre, conférences, cinéma, hommages.
Biblioteca española : 11, avenue Marceau, 75116 Paris, tél. : 01 47 20 70 79.
Riche de 30 000 volumes, de nombreux CD-Rom, vidéos et disques mis à disposition des lecteurs intéressés par l’histoire, la littérature, la société espagnole.
Cinéma Le Latina : 20, rue du Temple 75003 Paris, tél. : 01 42 78 47 86.
Des films de l’Espagne et de l’Amérique latine en version originale. Au premier étage, un petit restaurant très sympathique animé par des spectacles de salsa, tango et flamenco.

Restaurants

(notre sélection coup de cœur)

Il n’existe pas à Paris de restaurants typiquement canariens, mais pour une approche des saveurs de la cuisine espagnole, allez découvrir les tapas et autres spécialités du pays.

El Burro blanco : 79, rue Cardinal-Lemoine, 75005 Paris, tél. : 01 43 25 72 53.
Ambiance typiquement espagnole avec, tous les soirs, chanteurs et danseurs de flamenco.
La Feria : 25, rue Montgallet, 75012 Paris, tél. : 01 43 41 15 72.
Grande variété de tapas dans une atmosphère détendue. Réservation nécessaire… car l’adresse est recherchée.

[one]

Vidéos des Canaries

Galerie canaries-guide does not seem to have any videos.
[/one] [divider] [one]

Les derniers articles

[posts per_page= »3″ cols= »3″ cats= »145″ excerpt_length= »200″ read_more= »true » meta= »false » pagination= »false » title_size= »20″ image_width= »200″ image_height= »200″] [/one] [divider] [one]

Voyage aux Canaries sur Pinterest

[alpine-phototile-for-pinterest src= »board » uid= »tangkavoyages » board= »voyage-aux-canaries » imgl= »fancybox » pinit= »1″ dl= »1″ dlstyle= »small » style= »cascade » col= »4″ size= »75″ num= »25″ shadow= »1″ border= »1″ highlight= »1″ curve= »1″ align= »center » max= »100″]
[/one] [divider]