Janvier
• Le 1er : procession maritime à Angra dos Reis (Etat de Rio de Janeiro). • Fête du Bon Jesus des Marins (Salvador). Hommage des Marins à leur saint protecteur. La statue est emmenée en mer, accompagnée de tous les bateaux de pêche et déposée à l’église de Nossa Senhora da Conceiçâo. • Le 12: lavage des marches de l’Eglise Nosso Senhor do Bonfim, en hom¬mage Senhor do Bonfim pour les chrétiens et à Axaia, divinité supérieure des adeptes des religions afro-brésiliennes. Une des plus grandes fêtes de Sal¬vador (Bahia). 

Carnaval au Brésil © Jose Luis Cernadas Iglesias

Carnaval au Brésil © Jose Luis Cernadas Iglesias

Février
• Le 2 : Fête de Temanjà Praia Vermelha à Salvador (Bahia). • Fête de Notre-dame des Navigateurs à Porto Alegre (Rio Grande do Sul). • Une semaine avant le Carnaval : Festa do Camarão, la fête des crevettes à Florianopolis (Santa Catarina). • Carnaval, quatre jours avant le début du jeûne de carême. A Rio de Janeiro : les plus beaux défiles, à Salvador (Bahia) et Recife (Pernambuco) : les fêtes de rue où on danse, sans s’arrêter, le frevo, la samba et la lambada. • 29 : Fête du vin, à Caxias do Sul (Rio Grande do Sul). 

Mars
• Grand prix du Brésil de Formule 1 à São Paulo, circuit d’Interlagos. • Festival International du Folklore à Caruaru (Pernambuco). • 28 : Semaine de Florianopolis (Santa Catarina), présentation de danses folkloriques 

Avril
• Le 21 : Fête de Tiradentes qui ouvre la semaine de l’Inconfidência, à Ouro Prêto (Minas Gerais) avec des bals populaires en l’honneur du héros national ; Anniversaire de la ville de Brasilia. • Le 22 : anniversaire de la découverte du Brésil. • 15 jours après Pâques, la Micareta, à Feira de Santana (Bahia), fête de carnaval réunissant les meilleurs « trios elétricos » de Salvador, les « blocos » locaux, les écoles de Samba et groupes folkloriques. La fête dure 5 jours. 

Mai
• L’ascension du Christ, la Fête du « Divino Espirito Santo ». En de nombreux endroits, on se rend aux traditionnelles processions religieuses et fêtes de rue. La plus connue est celle de Parati (Rio de Janeiro), • « Festival Nacional das Serestas », Recife (Pernambuco), Fête de la séré¬nade. 

Juin
• A partir du 13, les fêtes juninas, en hommage à Saint Antoine (le 13), Saint Jean (le 24), Saint Pierre (le 29). Partout, s’organisent les kermesses avec les feux de bois où on danse la « quadrilha », on lance des « balões », petites montgol¬fières qui la nuit éclairent le ciel. • 2e quinzaine, à Sâo Luiz, « Bumba-meu-Boi », petit drame campagnard chanté et dansé dans les rues des villes du Nordeste. • Le 27, fête de la Cachaça : Foire de l’eau de vie. • « Festa da Tainha », la fête de la cuisine et du folklore des Açores, les colons portugais qui ont fondé la ville de Florianôpolis (Santa Catarina). 

Juillet
• Festival d’hiver de musique classique de Campos do Jordao (Sao Paulo). • Festival Cultural de Inverno, le festival d’Hiver à Blumenau (Santa Catarina). 

Août 
• Festival du Cinema Latino à Gramado (Rio Grande do Sul). • 2e quinzaine, fête du Peao Boiadeiro, celui qui dresse les chevaux et bœufs, Barretos (Sao Paulo). • A Belo Horizonte (Minas Gerais), semaine des folklores. Animation musicale, artisanat, cuisine typique. • Fête de Nossa Senhora Achiropita. Fête traditionnelle d’origine italienne, organisée par les habitants du quartier populaire du Bixiga (Sao Paulo), autrefois un quartier à grande concentration italienne. • Festival Folclorico e das Etnias. Hommage aux différentes ethnies qui ont bâti l’Etat du Parana avec la présentation de spectacles folkloriques à Curi¬tiba. 

Septembre
• Du 7 au 14, Jubileu do Senhor Bom Jesus do Matosinho, à Congon¬has do Campo (Minas Gerais). Il s’agit de l’une des plus grandes fêtes reli¬gieuses du Minas Gerais. • Tous les week-ends du mois : fête de San Gennaro, célébrée par la popu¬lation du quartier du Bras (Sao Paulo). Hommage de la colonie italienne de Sao Paulo au saint protecteur de Naples (Italie). Danses, musique et dégus¬tation des spécialités italiennes. • 2e quinzaine, Ssemaine « Farroupilha ». Les villes de l’Etat de Rio Grande do Sul promeuvent des activités culturelles pour remémorer la Guerre de Farra¬pas, insurrection indépendantiste (1835-1845). 

Octobre
• Le 12, fête de Nossa Senhora Aparecida, à Aparecida do Norte (Sao Paulo), basilique du même nom. Messes et processions attirant des pèlerins de tout le pays vers la plus grande basilique du continent. Aparecida est la patronne du Brésil. • Le 13, Oktoberfest, à Blumenau (Santa Catarina), fête de la colonie alle¬mande. Une version brésilienne de la Oktoberfest de Munich. Outre les plats typiques et l’exhibition de groupes de danse folklorique, le Bierwagen, char allégorique qui parcourt la ville et distribue de la bière. • Le 2e dimanche du mois, processions terrestre et fluviale du Cirio de Nazaré à Belém (Para). L’image de Notre-Dame de Nazaré est conduite à Icoaraci (16 Km de Belém) où commence une procession fluviale sur la baie de Guajara (tradition datant de 1793). 

Novembre
• La 28 : Semaine do Aleijadinho à Ouro Preto (Minas Gerais). Fête en hommage au grand architecte et sculpteur baroque • Feira de Malhas, foire de la laine de Campos do Jordao (Sao Paulo). 

Décembre
• Le 31, marathon de la Saint Sylvestre à Sao Paulo.

Lire la suite du guide