Qu’est-ce que la « libanité » ?

Le Liban semble être un pays fragmenté en entités géographiques qui ont connu une histoire différente, en communautés confessionnelles aux aspirations divergentes, en groupes sociaux et politiques traversés par de profonds clivages. Certains groupes ont des velléités sécessionnistes, d’autres souhaitent leur rattachement à la Syrie, d’autres encore préfèreraient une solution fédérale.

Pourtant, malgré la guerre, le pays ne s’est pas désintégré et son unité a été réaffirmée dans le document de Taëf. Vu la complexité du problème, on se contentera ici de souligner certains points de convergence entre groupes sociaux et confessionnels.

D’une part, le Liban compte 65 % de population urbaine et un taux d’alphabétisation qui atteint 95 %. Le Libanais est cultivé et tient à l’image de son pays comme berceau de la littérature arabe contemporaine et comme forum où toutes les opinions s’expriment. Car le Liban est le seul pays arabe de la région où la censure est tellement légère que tous les ouvrages interdits dans les autres pays arabes peuvent y être publiés.

D’ailleurs, les intellectuels et les artistes n’ont jamais été des cibles durant la guerre. En France, on connaît surtout les chrétiens, comme Amin Maalouf ou Andrée Chédid. Mais les romanciers, les cinéastes, les plasticiens et les musiciens appartiennent à toutes les communautés et leurs œuvres sont appréciées au-delà des différences religieuses.

D’ailleurs, dans Beyrouth, les lieux de mixité confessionnelle sont partout et en particulier dans les cafés et les discothèques où les jeunes portent le même uniforme vestimentaire et dansent sur la même musique tout en affirmant leur identité communautaire par un pendentif.

Dans le même temps, les Libanais sont remarquablement conservateurs sur un certain nombre de points. A l’exception d’une frange d’intellectuels occidentalisés, ils tiennent fort au communautarisme et n’aspirent pas à la laïcité. L’introduction du mariage civil a été rejetée en 1996 par une majorité de députés et par toutes les instances religieuses du pays.

Également, le Liban est un pays profondément patriarcal et il ne faut pas se laisser abuser par les vêtements des filles chrétiennes : elles ne sont guère plus émancipées que leurs consœurs musulmanes portant ou non la tenue islamique. Lorsqu’il s’agit de faire des choix éducatifs ou de se marier, c’est encore le père qui a le dernier mot. Quant aux femmes sur le marché du travail et en politique, elles ne sont pas très nombreuses.

Le Liban, pour la plupart des Libanais, ce n’est pas une entité nationale mais un village, une région, une famille. Tout le monde s’accorde à dire que les Libanais connaissent mal leur pays, ils s’y déplacent peu, car au-delà du quartier ou du village d’origine ils ne se sentent plus chez eux. Il est sûr que l’enseignement confessionnel de l’histoire et de la géographique n’arrange pas les choses.

Mais le Liban, c’est aussi une diaspora de 6 millions d’expatriés dont 200 000 en France. Le courant d’émigration démarre dans les années 1840-1860 lors des premiers affrontements communautaires et se dirige d’abord vers les Amériques. Dans les années 1930, une autre vague part vers l’Afrique de l’Ouest française.

Durant la guerre civile, 800 000 Libanais quittent leur pays. Toutes les communautés sont touchées et les clivages se maintiennent dans l’émigration : les chiites sont en Afrique de l’Ouest, les sunnites dans le Golfe persique, les chrétiens en Europe. Chacun garde des liens très forts avec sa région, son village, son clan, envoie de l’argent et commence à revenir passer l’été au pays.

Ces différences et ces similitudes, cette permanence du féodalisme et des structures patriarcales, ce pluralisme religieux, ce dynamisme culturel et économique, ce désir d’autonomie par rapport à l’Etat, cette propension à l’expatriation forment peut-être ensemble ce que l’on peut qualifier de « culture libanaise » qui n’est pas propre aux Libanais mais qu’ils se sont appropriée plus que les autres.

Vidéos du Liban

Galerie Liban-guide does not seem to have any videos.

[divider]

Les derniers articles

[posts per_page= »3″ cols= »3″ cats= »145″ excerpt_length= »200″ read_more= »true » meta= »false » pagination= »false » title_size= »20″ image_width= »200″ image_height= »200″]

[divider]

[one]

Photos du Liban : la population du Liban

[scrollGallery id=65]

[/one]
[divider]
[one]

Voyage au Liban sur Pinterest

[alpine-phototile-for-pinterest src= »board » uid= »tangkavoyages » board= »voyage-au-liban » imgl= »fancybox » pinit= »1″ dl= »1″ dlstyle= »small » style= »cascade » col= »4″ size= »75″ num= »25″ shadow= »1″ border= »1″ highlight= »1″ curve= »1″ align= »center » max= »100″]

[/one]
[divider]