Saint Patrick
A l’origine de l’évangélisation des Gaëls (Ve siècle), il est devenu le saint patron de l’Irlande, joyeusement célébré, chaque 17 mars, à l’occasion de la fête nationale.

Brian Boru
Ce « roi suprême » (Ard Ri), vainqueur des Vikings à Clontarf, réussit à fédérer, pour un temps, les Celtes irlandais au début du XIe siècle.

Cu Chulainn
Jeune guerrier de 17 ans, héros mythique du « cycle de l’Ulster », qui réunit quelques-unes des plus célèbres légendes irlandaises.

Hugh O’Neill
Gouverneur de l’Ulster et symbole de la résistance à la reine Elisabeth 1re d’Angleterre (XVIe et XVIIe siècles).

EPP Congress Warsaw © europeanpeoplesparty

EPP Congress Warsaw © europeanpeoplesparty

Jonathan Swift (1667-1745)
Doyen de la cathédrale Saint-Patrick de Dublin, moraliste piquant et volontiers anglophobe, il est l’auteur des célèbres Voyages de Gulliver.

Daniel O’Connell (1775-1845)
Marqué par les idées de la Révolution française, il obligea la Couronne britannique à reconnaître les droits civiques des catholiques irlandais. Une des principales artères de Dublin porte aujourd’hui son nom.

Charles Stewart Parnell (1846-1891)
Adversaire forcené des Anglais et dirigeant du parti nationaliste, il accède à une grande popularité en Irlande, avant de disparaître de la scène politique pour une affaire d’adultère.

William Butler Yeats (1865-1939)
Poète nostalgique d’une Irlande rurale et inspiré par les légendes celtiques, il reçoit le prix Nobel en 1923.

Eamon De Valera (1882-1975)
Le grand homme politique de l’Irlande, inspirateur du soulèvement du lundi de Pâques 1916, plusieurs fois Premier ministre et président de la République de 1959 à 1973.

Michael Collins (1890-1922)
Chef des services secrets de l’IRA, il tombera sous les balles de ses anciens compagnons de lutte, payant de sa vie la « trahison » à l’idéal républicain.

James Joyce (1882-1941)
Un des plus grands écrivains du XXe siècle, profondément amoureux de Dublin, même s’il voyage beaucoup. Avec Ulysse, il a inventé le roman moderne.

Bobby Sands
Mort, en 1981, à la suite d’une grève de la faim, il est devenu la figure emblématique des nationalistes catholiques en Irlande du Nord.

Michelle Smith
En remportant trois médailles d’or et une médaille de bronze aux jeux Olympiques d’été 1996, cette magnifique nageuse a amené les Irlandais à se passionner pour la natation.Regards actuels

Lire la suite du guide