Pierre Brueghel l’Ancien (vers 1525-1569)
De réputation mondiale, il est l’auteur de célèbres scènes du folklore brabançon. Inspiré par des leçons prises en Italie et par la peinture de Bosch, Breughel ne correspond finalement qu’à lui-même. Sa principale caractéristique réside dans le fait qu’il parvient, plus que tous les autres, à établir un lien direct et étroit entre la nature et l’homme, entre celle qui nourrit l’homme et celui qui travaille la nature.

Pierre-Paul Rubens (1577-1650)
Cet Anversois fut l’un des premiers peintres flamands à connaître une notoriété internationale, dans toute l’Europe et jusqu’en Russie. Son talent et sa notoriété étaient tels que des tapisseries copiaient ses peintures. Il est surtout connu pour ses évocations de femmes aux formes généreuses, même s’il fut aussi peintre de cour, paysagiste accompli et interprète de la mythologie.

Antoine-Joseph Sax, dit Adolphe Sax (1814-1894)
Ce concepteur d’instruments de musique d’origine belge mais qui prit la nationalité française améliora les instruments à vent mais fut surtout l’inventeur du saxophone.

Tintin et le professeur Tournesol © Sébastien Bertrand

Tintin et le professeur Tournesol © Sébastien Bertrand

Victor Horta (1861-1947)
Cet architecte a été le pionnier de l’Art nouveau et le premier à utiliser avec talent la pierre et le béton.

Paul Delvaux (1897-1987)
Cet artiste, qui a privilégié le surréalisme onirique, est surtout réputé pour ses peintures de gares et de trains. Un musée lui rend hommage à Saint-Idesbald, près d’Ostende.

René Magritte (1898-1967)
Voilà probablement le maître incontesté du surréalisme. Largement inspirées par le chaos de la Première Guerre mondiale qu’il a lui-même vécu, ses peintures finissent par ressembler à des collages visuels, mêlant avec harmonie et parfois curiosité la réalité et les concepts, le langage et l’image.

Georges Rémy, dit Hergé (1907-1983)
C’est le père de la « ligne claire » et, entre autres, de Tintin. Si le talent du dessinateur est mondialement reconnu, l’homme est plus controversé, notamment pour ses prises de position au cours de la Seconde Guerre mondiale et pour les opinions (colonisation, anticommunisme, etc.) émises au travers de ses BD.

Jacques Brel (1929-1978)
Probablement le plus talentueux auteur-compositeur belge. Poétique ou satirique, il a écrit quelques-unes des plus belles pages de la chanson française, souvent sur un ton doux-amer. Véritable écorché vif, Brel a réussi sa carrière alors qu’il a manifestement raté sa vie privée. Le Plat Pays, Les Flamands, Les Bourgeois, Ne me quitte pas, Amsterdam… font désormais partie des grands classiques de la chanson française. Brel s’est également essayé au cinéma avec des succès divers.

Johnny Halliday (1943-)
De son vrai nom Jean-Philippe Smet, ce rocker né dans un milieu modeste a vite connu une immense popularité. Il occupe toujours une place privilégiée dans le show-business et continue à « mettre le feu ».

Eddy Merckx (1945-)
C’est le plus grand champion cycliste belge et l’un des meilleurs coureurs du monde. Il remporta, entre autres, cinq tours de France et d’Italie ainsi que trois championnats du monde. Il fut également recordman du monde de l’heure de 1972 à 1984.

Lire la suite du guide