Lille est située au cœur de l’Europe.

PAR AMBRE WILLIATE

«

Surnommée la capitale de Flandre, Lille est située au cœur de l’Europe (à 80 minutes de Paris, Londres, Bruxelles) TRÈS CHANCEUX Les Lillois !! à la frontière de la Belgique et longée par la rivière de la Deûle. Lille est à 37 minutes de Valenciennes la ville ou j’habite 🙂

Son nom vient certainement du fait qu’elle a été fondé sur une île des marécages de la Deûle.

A chaque fois que j’y vais  j’ai tellement de choses à faire que je commence toujours  par choisir un resto ou un café pour un bon petit dej  (et il y a beaucoup de choix)

Le point de départ idéal pour découvrir la ville est la place du général de Gaulle, l’été il sert très souvent de point de rendez vous (beaucoup attendent sur les bancs de la fontaine), c’est le centre de la ville. Anciennement place du marché, place d’Armes puis Grande place (beaucoup de Lillois l’appelle encore ainsi) mais en fait elle a été baptisée place du Général de Gaulle en 1944 en l’honneur de l’enfant de la ville 🙂

J’aime beaucoup cette place merci à notre guide (de l’office de tourisme) qui nous a appris beaucoup de choses (sous la pluie nous avons été très courageux, j’ai cru que j’allais tomber malade même pas ouf) sur le vieux Lille et je me suis aussi beaucoup documentée 🙂

La colonne érigée en 1845 commémore la victoire sur les autrichiens assiégeant Lille en septembre 1792.

La déesse est déterminée, à sa main droite elle tient un boutefeu (c’est un truc qui sert à allumer la mèche des canons) et de la main gauche elle désigne l’inscription gravée sur son socle qui rappelle que le maire a refusé de se rendre malgré que la ville était durement assiégée.

C’est Madame Bigot Danel qui a été prise comme modèle par le sculpteur Bra, il l’a choisi car c’était la femme du maire de l’époque.

L’édifice de la voix du Nord.

Le journal est né en 1941 dans la clandestinité, à la libération le journal s’est installé là dans les locaux de l’ancien quotidien le Grand Echo du Nord.

Certainement la + grande librairie d’Europe 8000m² le furet du Nord est une institution lilloise.

Le magasin doit son nom à une ancienne boutique de fourrure (rue de la vieille comédie) une personne l’a racheté pour en faire une librairie et elle a souhaité garder ce nom car il représente une tradition régionale (encore pratiquée) les furets sont utilisés pour chasser les lapins.

La vieille bourse

Construite en 1653, les façades témoignent de la richesse des propriétaires (des riches commerçants) des décorations typiques du style flamand flamboyant ! Observez tous les détails 🙂

Levez les yeux  et regardez les écussons sur la façade et vous découvrirez les logos des 24 entreprises mécènes (EDF, crédit du Nord..) elles ont permis la rénovation du lieu. Autrefois à la place des logos on y trouvait les armoiries (les emblèmes des marchands d’autrefois).

La vieille bourse accueille des bouquinistes, des joueurs d’échecs et l’été le dimanche soir des danseurs de Tango.

A proximité de la place Général de Gaulle

Les gaufres Meert à la vanille de Madagascar (fabriquées encore à l’ancienne) au 27 rue Erquermoise.

Ils proposent de nouveaux parfums en édition limité j’ai adoré celui à la framboise/bonbon Vichy 🙂

Fournisseur officiel en 1864 de Léopold 1er et le général De Gaulle en raffolé.

Petite anecdote : Un jour afin de remercier des amis de je ne sais plus quoi je leur en ai achetées ils les ont mangées directement mais ils les ont trouvées trop sucrées j’étais deg environ 2€50 la gaufre légère comme quoi il vaut mieux acheter une carte cadeau 😉

la chambre de Commerce et d’Industrie.

Son carillon sonne des airs de chansons populaires régionales :

A l’heure : Le p’tit quinquin
A un quart : P’tit Jean revenant de Lille
A la demie : L’habit d’min vieux grand père
Aux trois quarts : Elle s’appelait Françoise

Le musée de l’Hospice Comtesse

32 rue de la monnaie

C’est un ancien hôpital fondé en 1237 par la comtesse Jeanne de Flandre. Découvrez dans ce musée l’art flamand du 15e au 17es (tableaux, mobilier, vaisselle, instruments anciens). La cuisine aux murs couverts de carreaux de faience de Lille n’est pas sans rappeler ceux de Delft.

Cathédrale Notre Dame de la Treille

C’est la dernière cathédrale achevée en France, les travaux ont terminé en 1999.

Sa crypte est l’une des plus grande d’Europe elle abrite le centre contemporain d’art sacré.

Le zoo de Lille

Il a ouvert dans le parc de la citadelle en 1954.

Depuis 1880 des lillois appellent ce parc « le bois de Boulogne » en référence au bois parisien, à l’époque sans doute plus vertueux qu’aujourd’hui 🙂

Rhinos, pandas roux, suricates, capucins, tamarins, gibbons, l’île aux singes.. Le zoo accueille + de 80 espèces parmi les plus menacées et il a donc une vocation de préservation d’espèces menacés et il sensibilise également sur l’environnement. Un tapir vient de naître il est trop mignon.

Unique en France à l’entrée de la citadelle :

un monument dédié aux pigeons voyageurs (1936)

 Créé pour leur rôle important pendant la guerre 14/18 les allemands ont interdit dès  décembre 1915 la possession de pigeons voyageurs sous peine de poursuites pour espionnage.

20000 pigeons ont été abattus lors de  la première guerre mondiale et des coulonneux on été exécutés pour avoir refusé de tuer leurs animaux.

dans le square foch la statue :

Le P’tit Quinquin

 Elle représente une modeste dentelière du quartier St Sauveur berce son bb Narcisse.

Dors mim p’tit quinquin (bb) mon p’tit pouchin (poussin), min gros rojin (raisin) Te m’fras du chagrin si te n’dors point ch’qu’à d’main

La chanson a servie d’hymne aux soldats nordistes lors de la guerre franco prussienne de 1870.

La braderie de Lille

La braderie de Lille est à faire au – une fois dans sa vie mais il ne faut pas avoir peur du monde.. Mais moi perso je préfère les brocantes du Valenciennois car je trouve l’ambiance plus conviviale, c’est sympa de croiser des amis, des connaissances, discuter de nos bonnes affaires. Et je trouve que les exposants vendent moins chers et négocient plus facilement qu’à Lille 🙂 ,Mais il y a – de moules moi perso ça me dérange pas je n’aime pas lol.

Pendant la période de Noel (fin novembre jusque fin décembre) vous pouvez vous rendre dans son petit marché place Rihour des chalets regorgent d’idées cadeaux, de santons d’objets artisanaux  issus de l’artisanat russe, polonais, québécois, amérindien et d’ici. Et bien sur il y a des bonnes choses à manger 🙂 

Au milieu d’un somptueux décor à côté d’un géant sapin de 18 m la grande roue (et ses 36 nacelles)  offrent un magnifique panorama sur la ville. Un moment Inoubliable <3