L’islam (soumission à Dieu) a été révélé à Mahomet (Muhammad, en turc Mehmet) au début du VIIe siècle dans la péninsule arabique autour des villes de La Mecque et de Médine. Depuis, l’islam est devenue l’une des grandes religions du monde dont l’aire d’implantation va de l’Atlantique au Pacifique ; un milliard d’êtres humains s’en réclament aujourd’hui.

Médersa à double minaret - Antalya

Médersa à double minaret – Antalya

Le Coran, livre saint de l’islam, constitue à la fois un livre religieux et une règle de vie. L’observance religieuse se caractérise par le respect des « cinq piliers » :

  • – l’attestation de la foi ; le musulman doit proclamer qu’« il n’y a de Dieu qu’en Allah et Muhammad est son envoyé » ;
  • – la prière rituelle ; le croyant doit, après s’être purifié avec de l’eau, la réciter individuellement et n’importe où cinq fois par jour en se tournant vers La Mecque. L’heure de prière est annoncée par les muezzins du haut des minarets. Le vendredi constitue le jour de prière collective à l’intérieur des mosquées ;
  • – l’aumône ; chaque croyant doit s’acquitter de ce geste de solidarité envers la communauté.
  • – le jeûne ; pendant le mois de ramadan, les musulmans doivent s’abstenir de l’aube au crépuscule de manger et de boire ;
  • – le pèlerinage à La Mecque une fois dans sa vie. A côté de ces pratiques religieuses, la loi musulmane recense toutes les attitudes du croyant face aux actes sociaux (mariage, succession, vie économique, science…). Parmi les ordres religieux musulmans, celui des derviches forme une confrérie vivant généralement dans un monastère. Par certaines pratiques, notamment la danse, le derviche peut atteindre un état de transe. Dans une telle situation, le moine est appelé « derviche tourneur ».

Lire la suite du guide