2 - Partir à Chypre


Le b.a.-ba de l’ABC

P1060268 Nicosie (partie turque de Nicosie) © anja Leidel

Achats et artisanat

On trouve à Chypre ce qu'on trouve partout autour de la Méditerranée, orientale comme occidentale. Bien souvent fabriqués à l'étranger, ces produits n'ont que peu d'intérêt. Plus sérieusement, le village de Lefkara, dans la région de Larnaka, offre aux visiteurs tout ce dont ils rêvent dans le domaine de la dentelle. Les magasins proposent également des bijoux en or ou en argent dans ce village dont on dit qu'il fut fréquenté par Léonard de Vinci. Les amateurs de poterie visiteront avec intérêt les villages de Foini dans le Troodos et de Kormos dans le Lemesos. Lefkosia possède de nombreux magasins, notamment rue Ledra, l'artère principale de la ville où l'on vend à des prix très intéressants des objets en cuir, des vêtements et des chaussures. Le rapport qualité/prix est ici particulièrement appréciable. Les tissages en laine, couvertures et rideaux ainsi que les articles en cuivre et en vannerie sont des petits achats réservés à toutes les bourses.
Les icônes anciennes, comme les antiquités, sont interdites à l'exportation.

Arrivée et départ

Les aéroports ne sont pas très éloignés de leur centre-ville : 6 km pour Larnaka, 10 km pour Pafos. Ces aéroports sont bien desservis par des lignes de bus ou des taxis. Le matin, tôt, l'arrivée à l'aéroport de Larnaka est délicieuse. La route longe le lac salé où se reposent en hiver des flamants roses.
Change
Depuis le 1er janvier 2008, la monnaie qui a cours à Chypre est l’Euro. Des distributeurs automatiques fonctionnenet 24h/24h et la plupart des commerçants acceptent le paiement par carte bancaire.

Cartes

Avant de partir en vacances, pensez à acheter une carte détaillée qui vous sera très utile durant votre voyage. Les cartes que vous trouverez sur place sont rarement en français et pas toujours très précises. Blay-Foldex propose plus de 100 cartes routières et touristiques, pour toutes les destinations en France et dans le monde. Vous pouvez acheter les cartes Blay-Foldex dans les principales librairies.

Costume

Les Chypriotes s'habillent à l'européenne. Il n'existe strictement aucune différence entre un Parisien et habitant de Lefkosia. Dans les villages, les personnes âgées, notamment les femmes, respectent la vieille tradition méditerranéenne et s'habillent en noir.

Cuisine et boissons

A éviter, la cuisine internationale. Choisir les tavernes. C'est simple et bon. Les plats abondent sur la table, le Liban et ses mezzes ne sont pas loin. Le repas est accompagné de la bière du pays, de vins locaux que l'on produit dans les petits et grands domaines viticoles de l'arrière-pays, ou du brandy chypriote que l'on boit en dégustant des olives, des calamars, des seiches et l'inévitable salade avec son fromage de chèvre. Parmi les spécialités de l'île, l'halloumi, un fromage de brebis blanc et ferme que l'on déguste grillé ou cru, les dolmades, feuilles de vignes farcies, ou bien l'oumos, une purée de pois chiches. Ne pas oublier de déguster les kolokasis, ces pommes de terre douces particulièrement appréciées dans toute l'île. L'ouzo, bien sûr, reste l'apéritif favori, la marque locale est le Zouki, mais il faut également découvrir l'eau-de-vie chypriote : la zivania. Les vins rouges, blancs et rosés sont très corrects et mériteraient d'être plus connus.

Danse

A Chypre, comme ailleurs, et surtout dans les stations estivales, on danse sur des musiques à la mode. Mais les danses traditionnelles sont toujours bien vivantes. Une façon de se relier à ses racines et de faire savoir que l'on est né grec. La musique folklorique de l'île trouve son origine à l'époque byzantine et s'inscrit dans la continuité de la tradition musicale antique. Alors, on se balance au rythme lent du « systos » ou plus endiablé de la « sousta ».

Ecriture

Le grec est, bien sûr, partout. Mais les panneaux routiers possèdent aussi leurs caractères latins, par exemple Lemêssos pour Lemesos. On trouve, très souvent, la traduction en anglais.
Eglise
Il faut visiter les églises en dehors des offices. Les femmes, même habillées comme le souhaitent les religieux, ne sont pas admises dans tous les monastères. Les églises byzantines sont souvent recouvertes de fresques. Elles servaient autrefois de simples bibles imagées à l'intention du peuple pauvre qui ne maîtrisait pas la lecture.

Electricité

Le courant électrique est de 220/240 volts, mais tous les hôtels proposent des adaptateurs en cas de besoin.

Hébergement

On trouve à Chypre des hôtels de toutes les catégories et pour toutes les bourses, du plus simple au plus luxueux. L'île possède, près de Polis, le palace le plus huppé de toute la Méditerranée orientale. Si la mer attire, tel un aimant, de nombreux vacanciers, beaucoup d'autres ont découvert qu'un séjour au bord de l'eau peut agréablement se compléter de délicieux moments à la montagne, dont le climat sec et sain est particulièrement vivifiant. La plupart des gros villages du Troodos sont équipés d'hôtels qui peuvent rivaliser avec ceux des stations balnéaires pour le confort et les commodités qu'ils offrent à l'estivant : piscine, cours de tennis, équitation accompagnent une bonne restauration.
Il existe également des terrains de camping près de Lemesos, Larnaka et Polis. Enfin, vient de se créer dans l'île tout un réseau de gîtes ruraux particulièrement bien aménagés dans des maisons anciennes restaurées. Ils sont équipés de meubles traditionnels et offrent souvent jardin et cour intérieure, balcon et terrasse. Ces gîtes se trouvent notamment dans les villages des régions de Pafos, Larnaka, Lemesos et Lefkosia ; un point de départ intéressant pour les randonnées à pied, en vélo ou à cheval dans l'île et plus particulièrement dans le Troodos. Ils permettent également une bonne intégration dans la vie authentique chypriote.

Heure locale

Il faut ajouter une heure par rapport à Paris, Bruxelles, Francfort et Stockholm.

Horaires d'ouverture

Les banques sont ouvertes au public du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 h 30. Les magasins ouvrent, d'avril à octobre, de 8 h à 19 h et, de novembre à mars, de 8 h à 18 h. De juin au 14 septembre de 8 h à 13 h et de 16 h à 19 h. Les magasins sont fermés le dimanche et les mercredi et samedi après-midi.

Icônes

Elles sont partout présentes. Dans les églises et les monastères, bien sûr. Mais aussi dans beaucoup de magasins, de tavernes et de réception d'hôtels. Elles sont alors plus petites et discrètes. Œuvre religieuse et non artistique, l'icône fait partie de la vie quotidienne des Chypriotes. Elle est étrangère à la culture religieuse occidentale et est donc, parfois, difficile à comprendre. Il est nécessaire de se documenter pour apprécier à leur juste valeur ces peintures sur bois, témoins de la vie spirituelle de l'orthodoxie.

Informations touristiques

Toutes les villes et certains gros villages possèdent un bureau d'office de tourisme toujours bien documenté. Toutes ces informations sont données soit en grec, soit en anglais, soit en français. Ne pas hésiter à parler avec les employées responsables de ces bureaux, elles sont aimables et toujours prêtes à rendre service.

Jours fériés

Les 1er janvier, 1er mai, 15 août et le 25 décembre sont évidemment fériés, mais il en existe d’autres :
6 janvier : Epiphanie.
25 mars : fête de l’Indépendance grecque.
1er avril : fête de la Résistance.
1er octobre : fête de l’Indépendance chypriote.
28 octobre : fête nationale grecque.
26 décembre : lendemain de Noël.
Sont aussi fériées les fêtes mobiles suivantes : 1er jour du Carême, Vendredi saint, Samedi saint et lundi de Pâques. Attention : les dates du Carême et des Pâques orthodoxes ne correspondent pas aux calendriers catholique et protestant.

Langue

La langue officielle est le grec, mais aussi le turc à la suite des traités accordant l'indépendance en 1960 à Chypre. En fait, les Chypriotes parlent un grec ancien dont on dit que c'est la langue d'Homère. La seconde langue, que tout le monde parle, est l'anglais.

Médias

On lit beaucoup de journaux, on écoute la radio, et la télévision fait un malheur. On compte deux chaînes d'Etat, et de nombreux hôtels reçoivent TV5 par satellite. Parmi les journaux les plus lus, on trouve le Fileleftheros, la Simerini et le Cyprus Weekly. On trouve naturellement tous les quotidiens étrangers et, sans retard, la presse anglaise.

Naturisme

C'est surtout l'affaire des visiteurs suédois et allemands qui bronzent sur les plages. Près de Pissouri, entre Lemesos et Pafos, et de Polis à Latchi précisément, existent des plages fréquentées par les naturistes. Gens de tradition, les Chypriotes voient d'un mauvais œil cette coutume venue d'ailleurs. Le monokini est toléré.

Photos/films

Tout ce qui est nécessaire au photographe est en vente à Chypre. Il n'existe aucune difficulté pour trouver films et pellicules. Comme pour les bijoux, il vaut mieux s'adresser à des magasins spécialisés. Attention : il est interdit de photographier les œuvres d'art dans les musées ou dans les églises.

Poste et communications

Le réseau de téléphonie est entièrement automatisé et relié avec 206 pays. Des télécartes sont en vente dans les bureaux de poste, les magasins de souvenirs et dans les kiosques ouverts sur la voie publique. Les indicatifs sont les suivants : pour téléphoner à Chypre, faire précéder le numéro demandé par 00 357 et pour la France 0 033. A Chypre même, il faut faire précéder le numéro demandé par 22, région de Lefkosia, 23, région d'Agia Napa, 24, région de Larnaka, 25, région de Lemesos, 26, région de Pafos. Le courrier n'est pas très rapide. En gros, il faut compter une semaine pour qu'une lettre arrive de Chypre en France. Il est possible de trouver dans les grandes villes ainsi que dans les hôtels des bornes Internet permettant de consulter ses e-mails.
Site du gouvernement : www.cyprus.gov.cy

Pourboires

Cette pratique concerne surtout les bars et les restaurants des villes, habitués à une clientèle fréquente d'étrangers. Dans les cafés de village, on est entre amis et on n'a que faire du pourboire. En revanche, il est conseillé de glisser une pièce à celui qui ouvre la porte de l'église ou de la chapelle.

Protection de la nature

Depuis longtemps, Chypre se préoccupe de protéger ses forêts, sa faune et ses plages. Une politique de protection des tortues a été lancée à Lara près de Pafos. Des informations sont régulièrement données pour éviter les feux de forêt. A noter que, depuis 1951, le collège forestier de Chypre propose un cycle d'études sur trois ans qui vise notamment à apprendre la gestion et la protection de la forêt et l'écologie forestière. Enfin, il faut savoir que les plages sont nettoyées régulièrement.

Sécurité

On vit tranquillement à Chypre et le gouvernement veille à ce que l'île reste une destination sûre. Il faut simplement bien vérifier son addition après un repas. Car, comme partout, il y a des restaurateurs peu regardants sur les chiffres. Redoubler de vigilance en période estivale, notamment dans les lieux les plus touristiques.

Sports

Tout au long de l'année, Chypre offre toutes sortes de sports nautiques. La clarté de l'eau de mer invite à pratiquer la natation, la voile, la planche, la plongée et le ski nautique. Dans le cas où l'hôtel n'offrirait pas un de ces sports, il vous facilite l'accès au club où se pratique l'activité recherchée.
On pratique également la randonnée dans l'île. De nombreux sentiers, tracés et répertoriés par l'office de tourisme, conduisent à travers les forêts de sapins et les vignes de la chaîne du Troodos. La vallée des Cèdres est, notamment, un des circuits les plus recherchés. Il existe aussi de nombreuses autres randonnées dans la presqu'île d'Akamas, près de Polis, au cap Greco près d'Agia Napa, et dans la région de Pafos avec les gorges d'Awgas (pour les plus sportifs). Le VTT permet également de découvrir le Troodos et la presqu'île d'Akamas. La location de vélos est possible dans tous les sites touristiques. Les amateurs trouveront toutes les informations qu'ils désirent aux bureaux de l'office de tourisme mais aussi à la Cyprus Cycling Federation Biziinos st. Lefkosia, tél. : 26-59056.
Les joueurs de golf peuvent s'adonner à leurs plaisirs sur les deux terrains que possède l'île à Tsada, au nord de Pafos, et à Secret Valley, à l'est de cette ville. D'autres golfs sont en projet ou en construction, notamment à Petra tou Romiou.
Informations : Cyprus Golf Resorts, P.O. Box 62 085, 8 062 Pafos.
Tél. : 26-42774 ; www.cyprusgolf.com

Transports intérieurs

En voiture
La voiture est indispensable pour visiter l'île. Il existe de nombreuses compagnies de location, y compris les grandes compagnies internationales. On trouve ces compagnies dans toutes les grandes villes et aux aéroports de Larnaka et de Pafos. Les prix sont raisonnables et les forfaits journaliers ou hebdomadaires sont « kilométrage illimité ». Les stations d'essence situées dans les régions côtières et dans les villes sont équipées de pompes automatiques acceptant les billets de banque et ouvertes 24 h/24. Les dimanches et jours fériés, les stations de l'arrière-pays peuvent être fermées. On conduit à gauche. La vitesse est limitée à 50 km/h en ville, 80 km/h en campagne et 100 km/h sur l'autoroute, qui a aussi sa vitesse minimum, 65 km/h. Attention, la vitesse est aussi limitée à 50 km quand on traverse les bases anglaises de Dhekélia, près de Larnaka, et Episkopi, près de Lemesos.

En taxi
Le moyen le plus rapide et le plus économique pour se déplacer à Chypre est le taxi collectif. De plus, on est déposé à l'endroit voulu dans la ville où l'on se rend. Les taxis, qui assurent la liaison entre Lefkosia, Lemesos, Larnaka et Pafos, sont très populaires. Ce mode de transport permet de faire vite connaissance. A essayer au moins une fois !

En car
Des autocars relient les principales villes. Les offices de tourisme disposent des horaires de ces cars qui participent également à des excursions touristiques. Pour Lefkosia-Lemesos, compter environ 5,60 €.

En bateau
Des mini-croisières vers des pays voisins, Israël, Egypte, les îles grecques, sont proposées toute l'année au départ de Lemesos. La location de bateaux de plaisance, avec ou sans équipage, est possible à Lemesos et à Larnaka.

Usages et politesse

Les Chypriotes aiment parler avec les étrangers. Ils ont un grand sens de l'accueil, et l'hospitalité n'est pas un vain mot dans l'île. Ils aiment revoir ceux avec qui ils ont partagé quelques moments. Bien que passionnés par la politique, les Chypriotes évoqueront rarement ces questions hors du café ou des rencontres entre amis. Il faut, naturellement, respecter les horaires de la vie quotidienne : déjeuner 13 h, dîner entre 20 h 30 et 22 h. La sieste est la bienvenue. Et, comme en France, on n'aime pas être dérangé pendant les heures de repos. Il ne faut jamais présenter la paume de sa main levée à un Chypriote grec. Ce geste signifie « va au diable » et est très insultant. On dit oui en hochant la tête lentement vers le bas et non en la rejetant vivement en arrière. Une autre forme du non, plus subtile, consiste à hausser les sourcils.

Combien ça coûte ?
(prix indicatifs)

Une entrée dans un musée 1,80 €
Un repas dans une taverne 12 €
Un café au village 0,50 €
Un verre d’ouzo 1,70 €
Une bouteille d’ouzo (50 cl) 3,50 €
Une carte téléphonique 5,50 €
Un litre d’essence 0,70 €
Chapitre précédent Chapitre suivant