4 - Se déplacer de ville en ville


Les Touareg, peuple du désert

Mountain of Ghosts, Touareg, désert d'Algérie © Nick Taylor

Le Grand Sud algérien est l'univers des Touareg. Ces hommes dont le visage reste en permanence masqué par un foulard n'ont jamais cessé d'alimenter la curiosité des visiteurs. Si leur allure peut intimider à premier abord, leur ouverture d'esprit et leur sens de l'hospitalité mettent rapidement à l'aise. Anciens nomades, ils guident aujourd'hui les touristes lors des longues randonnées sahariennes.

Leur histoire

Les Touareg (Targui au singulier) sont des descendants de Berbères métissés qui furent chassés des régions du Nord vers le XIe siècle. Installés dans le désert, ils se spécialisèrent dans l'élevage et le commerce caravanier entre les grandes oasis. Après plusieurs siècles de nomadisme, les « hommes bleus », appelés ainsi à cause de la couleur de leurs vêtements, ont fini par se fixer dans les villes sahariennes comme Tamanrasset ou Djanet en Algérie.

Leur mode de vie

La plupart vivent du commerce ou du tourisme, où leur expérience du désert et leur sens de l'orientation sont très sollicités. Quelques familles ont cependant conservé un mode de vie semi-nomade. On les voit conduire des troupeaux de chèvres ou dresser leur kheima (tente) près d'une source. Les Touareg restent tous très attachés à certaines coutumes et traditions, comme le rituel des trois thés chauffés sur la braise ou le port du taguelmoust (ou chech) qui couvre la tête et le bas du visage des hommes.

Leur langue

Les Touareg parlent le tamacheq, un dialecte berbère. Ils ont également conservé une écriture d'origine libyque, le tifinagh, dont on retrouve parfois quelques idéogrammes gravés sur les rochers du Hoggar.

La société

La société touareg classe ses individus selon plusieurs catégories : les tribus nobles, les tribus vassales, les anciens captifs noirs, etc. Plusieurs tribus forment une confédération soumise à un chef, l'amenokal. Dans le Grand Sud algérien, les deux grandes confédérations sont celles des Akel Ajjers à l'est, et des Kel Ahaggar dans le Hoggar.
Chapitre précédent Chapitre suivant