3 - Un pays, une histoire, des hommes


Repères chronologiques

Afrique du nord pendant la 2eme guerre mondiale © John Atherton VIIIe siècle av. J.-C. : établissement des comptoirs carthaginois le long de la côte.
203 av. J.-C. : suite à la deuxième guerre punique, Massinissa, allié des Romains, étend le royaume numide à l'Ouest de l'Afrique du Nord.
105 av. J.-C. : défaite de Jugurtha, petitfils de Massinissa et opposé à l'annexion romaine de l'Afrique.
42 : le Maghreb est divisé en deux provinces romaines, la Maurétanie tingitane à l'ouest, et la Maurétanie césarienne à l'est.
430 : invasion de l'Afrique du Nord par les Vandales.
533 : reconquête byzantine.
647-710 : conquête musulmane de l'Afrique du Nord.
761-909 : dynastie Rostémide autour de Tahert (Tiaret).
1061-1174 : royaume des Almoravides en Afrique du Nord et en Espagne.
1147-1269 : royaume des Almohades qui unifient le Maghreb.
1236-1555 : la dynastie zianide règne depuis Tlemcen sur le Maghreb central.
1509 : prise d'Oran par les Espagnols.
1518 : défaite des Espagnols à Alger.
1518-1830 : régence ottomane.
1830 : prise d'Alger, début de la conquête française.
1832-1847 : résistance de l'émir Abd el-Kader.
1870 : révolte des Kabyles contre l'occupation française.
1945 : manifestations nationalistes, massacre de Sétif.
1954 : déclenchement de la guerre d'indépendance par le FLN, le 1er novembre.
1957 : bataille d'Alger.
1959 : discours du général de Gaulle sur l'autodétermination de l'Algérie.
1962 : signature le 1 des accords d'Evian, mettant un terme à la guerre d'Algérie.
1962 : indépendance de l'Algérie le 5 juillet.
1965 : coup d'Etat militaire, Ahmed Ben Bella est renversé par Houari Boumediene.
1971 : nationalisation du pétrole et du gaz.
1978 : décès de Boumediene.
1979 : Chadli Bendjedid est élu président.
1980 : « Printemps berbère », manifestations réclamant la reconnaissance de l'identité et de la langue berbère en Algérie.
1988 : manifestations populaires réprimées dans la violence.
1989 : nouvelle constitution instaurant le multipartisme.
1990 : victoire du Front islamique du salut (FIS) aux premières élections municipales.
1991 : le FIS arrive largement en tête du premier tour des élections législatives.
1992 : annulation en janvier du processus électoral, Chadli Bendjedid démissionne et le FIS est dissout.
1992 : Mohamed Boudiaf, président du Haut Comité d'Etat, est assassiné le 29 juin.
1992-1999 : les attentats et les massacres perpétrés par le Groupe islamique armé font plus de 100 000 morts.
1999 : Abdelaziz Bouteflika est élu président, le référendum sur la concorde civile gracie des milliers d'islamistes.
2001 : émeutes en Kabylie suite à la mort d'un lycéen dans une gendarmerie.
2004 : Abdelaziz Bouteflika est réélu président en avril.
Chapitre précédent Chapitre suivant