En savoir plus

Tableau des distances kilométriques

Agrigente- –Catane- –Messine- –Palerme- –Syracuse- –Taormine- –Tràpani
Agrigente184280132233229180
Catane184962184945343
Messine2809626014551385
Palerme132218260267263125
Syracuse2334914526794392
Taormine    .229455126394388
Tràpani180343385125392388

Lexique

Sous prétexte que l’italien est une langue latine, comme le français, d’aucuns s’imaginent que c’est une langue facile… Vrai et faux.
Car, si la prononciation s’acquiert rapidement, l’accentuation joue facilement des tours. De surcroît, il ne faut pas oublier l’influence de la langue sicilienne et de ses dialectes, très vivaces, sur la prononciation, notamment le « o », qui devient « u » et les consonnes qui se redoublent tout le temps.

La prononciation

Toutes les lettres se prononcent en italien.

Les consonnes

Le « c » se prononce « tch » lorsqu’il est suivi de « e » (Cefalù = « tchéfalou ») ou « i » (Sicilia = « sitchilia ») et « k » s’il est suivi de « a », « o », « u » et « h » (chi va piano = « ki va piano ») ; « ch » est l’équivalent de notre « qu », dans qui (chi lo sà ? = ki lo sa) ; « gh » celui de notre « gu », dans gué (nuraghe = nouragué); « gl » celui de notre « ill » dans quille (Castiglione = castiyoné) ; « qu » celui de notre « cou » dans couard (quasi = couazi). Le « z » se prononce « ts » (polizia = politsia) ou « dz » (Enzo = endzo).

Les voyelles

Le « e » se prononce é ou è et le « u » se dit ou.

Le genre et le nombre

En règle générale, les mots masculins se terminent par « o » pour se transformer en « i » au pluriel (paparazzo, pluriel : paparazzi ; panino, pluriel : panini). De même, les mots féminins sont en « a » avec un pluriel en « e ». (pizza, pluriel : pizze) C’est l’article qui vous donnera le genre : il pour le, la pour la et i et gli pour les au masculin pluriel et le pour les au féminin pluriel.

Les formules de politesse

A bientôtciao.
Au revoirarrivederci.
Bonjourbuon giorno, salve.
Bonne nuitbuona notte.
Bonsoirbuona sera.
S’il vous plaîtper favore.
Pardonmi scusi, scusa.
De rien, je vous en prieprego.
Enchantépiacere.
Mercigrazie.

Les mots courants

A droitea destra.
A gauchea sinistra.
Aéroportaeroporto.
Agence de location de voituresautonoleggio.
Argentdenaro, soldi.
Assezbasta.
Aujourd’huioggi.
Avenueviale.
Banquebanca.
Beaucoupmolto.
Billetbiglietto.
Boissonbevanda.
Boulevardcorso.
Cathédraleduomo.
Chambrecamera.
Chapellecappella.
Châteaucastello.
Combien ?quanto ?
Déjeunerpranzo.
Demaindomani.
Dînercena.
Eauacqua.
Eglisechiesa.
Entréeingresso.
Essencebenzina.
Ferméchiuso.
Fleuvefiume.
Garestazione.
Grandgrande.
Hierieri.
Hôpitalospedale.
Hôtelalbergo, hotel.
Iciqui.
Information. touristiqueinformazioni turistiche.
Interditvietato.
Jourgiorno.
Là-baslaggiù.
Loinlontano.
Madamesignora.
Mademoisellesignorina.
Magasinnegozio.
Maisoncasa.
Mangermangiare.
Marchémercato.
Matinmattina.
Mermare.
Moinsmeno.
Monsieur signore.
Muséemuseo.
Nonno.
Ouisì.
Ouvertaperto.
Palaispalazzo.
Parkingparcheggio.
Passeportpassaporto.
Petitpiccolo.
Petit déjeunercolazione.
Peupoco.
Pharmaciefarmacia.
Placepiazza.
Plagespiaggia.
Pluspiù.
Policepolizia.
Pontponte.
Posteposta.
Prèsvicino.
Quand ?quando ?
Restaurantristorante, trattoria.
Routestrada.
Ruevia.
Ruinesrovine.
Soirsera.
Sortieuscita.
Taxitassì.
Toilettestoilette.
Tourtorre.
Tout droitdiritto.
Troptroppo.
Villagevillaggio.
Villecittà.

Les formules courantes

Acceptez-vous les cartes de créditlei accetta carte di credito ?
Combien ça coûte ?quanto costa ?
Comment allez-vous ?como sta ?
Je comprendscapisco.
L’addition, s’il vous plaîtil conto, per favore.
Où est… ? dove si trova… ?
Parlez-vous français ?parla Francese ?
Peut-on visiter ?si può visitare ?
Pour aller à… ?per andare a… ?
Quelle heure est-il ?che ore sono ?

Compter

0 : zero.
1 : uno.
2 : due.
3 : tre.
4 : quattro.
5 : cinque.
6 : sei.
7 : sette.
8 : otto.
9 : nove.
10 : dieci.
11 : undici.
12 : dodici.
13 : tredici.
14 : quattordici.
15 : quindici.
16 : sedici.
17 : diciassette.
18 : diciotto.
19 : diciannove.
20 : venti.
30 : trenta.
40 : quaranta.
50 : cinquanta.
60 : sessanta.
70 : settanta.
80 : ottanta.
90 : novanta.
100 : cento.
1 000 : mille.

Bibliographie

Histoire

Epoque hellénistique et romaine : Italie méridionale, Sicile (2 volumes), collectif. (Réunion des musées nationaux).
L’Italie et la Sicile d’Hannibal à Octavien, Ch. Badel (Sedes, 1995).
Histoire de la Mafia des origines à nos jours, Salvatore Lupo, traduit de l’italien par Jean-Claude Zancarini (Flammarion, 1999).
Le Speronare, impressions de voyage en Sicile, Alexandre Dumas (Desjonquères, coll. Les Chemins de l’Italie, 1988).
Amours sans amour, Luigi Pirandello (Actes Sud, coll. Romans, 1998).
Ecrits sur le théâtre et la littérature, Luigi Pirandello (Gallimard, coll. Folio essais, 1990).
De la Sicile et de la vie, Leonardo Sciascia, Levi Liana (coll. Opinion, 1993).
Drames intimes, Giovanni Verga (Actes Sud, coll. Romans).
Nouvelles siciliennes, Giovanni Verga (Denoël).
Du côté des infidèles, Leonardo Sciascia, Grasset et Fasquelle (coll. Cahiers rouges, 1979).

– La Gestualità dei Siciliani, Fabio Oliveiri (Krea, 1997, 2ème édition)

– Usi e Costumi Credenze e Pregiudizi del popolo sciciliano, Guiseppe Pitrè (Clio, 1993, 4 volumes)

Musique

Passion selon Saint-Jean, Alessandro Scarlatti interprété par Louis Devos, Ludovic de San, Rene Jacobs (éd. Conc, 1998).
Norma (Double CD), Vicenzo Bellini interprété par Carlo Felice Cillario, Christina Deutekom (éd. Dant, 1999).

Revenir au début du guide