La Jordanie, la Syrie et le Liban sont des États de création récente, et ils appartiennent à la même entité géographique. Celle-ci est délimitée à l’ouest par la Méditerranée, au nord par les montagnes du Taurus, à l’est et au sud par les déserts d’Arabie et du Sinaï.

La plaine côtière

Elle s’étend tout le long des côtes méditerranéennes, avec une largeur de 30 km au plus. A certains endroits, elle disparaît, « mangée » par les montagnes qui plongent directement dans la mer. Les limons et les alluvions rendent cette terre particulièrement fertile.

Les montagnes côtières

La chaîne montagneuse, parallèle à la plaine côtière, prend naissance en Turquie. Ces montagnes ont un rôle prépondérant dans le climat de la région puisqu’elles arrêtent les précipitations.

Le grand rift

Il est la marque d’une large fracture tectonique qui parcourt toute la région, du nord au sud, et au long de laquelle l’activité agricole est importante.

Wadi Rum Désert du Wadi Rum © Tangka

Wadi Rum Désert du Wadi Rum © Tangka

Le désert

C’est une steppe calcaire à l’ouest, un désert de sable à l’est et au sud, où il rejoint le désert arabique. A la fin de l’hiver et au début du printemps, quelques précipitations – les nuages qui n’ont pas été arrêtés par l’Anti-Liban – permettent à la steppe de se transformer en prairie. Le désert de sable, lui, est caractérisé par une aridité parfaite. Ici et là, quelques oasis.

Les fleuves et les rivières

Le manque d’eau est chronique dans cette région à la pluviométrie faible, et l’or bleu est devenu un enjeu géopolitique primordial. C’est dire l’importance considérable du moindre cours d’eau. Le mythique Jourdain prend naissance au mont Hermon et se jette dans la mer Morte, à 400 m en dessous du niveau de la mer. Cette étroite rivière marque la frontière entre la Cisjordanie et la Jordanie. L’un de ses principaux affluents, le Yarmouk, forme la frontière occidentale entre le royaume hachémite et la Syrie.

La faune et la flore

Avec une si grande variété de paysages, de topographies et de climats, la faune pourrait présenter une diversité fascinante. Malheureusement, les grandes chasses organisées aux xixe et xxesiècles ont décimé les populations de mammifères sauvages. Plus de lions, donc, et pas davantage de gazelles : les chameaux seront les seuls animaux un peu imposants que l’on croisera.

Carte d’identité de la Jordanie

Nom : Royaume hachémite de Jordanie 
Capitale : Amman 
Superficie : 97 740 km2 
Population : 5,581 millions d’habitants 
Nature du régime : Monarchie islamique 
Chef de l’Etat : Abdullah II 
Langue officielle : Arabe 
Monnaie : Dinar jordanien (JD) 
Religions : Musulmans sunnites (96 %), chrétiens (4 %)

Lire la suite du guide