A Gand, il est impossible de ne pas visiter au moins l’un des trois béguinages de la ville, véritables refuges de quiétude et de silence au centre d’une cité vivante et vibrante.

Klein Begijnhof
Violetenstraat. Ouvert de 6 h 30 à 22 h. Entrée libre.
S’il ne faut en visiter qu’un, c’est celui-ci. Fondé en 1234 par Marie de Constantinople et sa sœur Jeanne, à qui revient aussi l’initiative du béguinage de Bruges en 1245, il se compose d’un exceptionnel ensemble de maisonnettes en brique qui enserrent une pelouse plantée de grands arbres. Aujourd’hui encore quelques béguines y vivent et perpétuent une tradition séculaire. Ce sont ce que l’on pourrait appeler des « survivantes ». En effet, au XIXe siècle, les béguines quittèrent ce béguinage, de même que l’Oude Begijnhof van Sint-Elisabeth (Ancien Béguinage Sainte-Elisabeth), situé à l’ouest du centre-ville, pour s’installer dans un troisième béguinage, appelé le Grand Béguinage, au mont Saint-Amand, à l’est du centre-ville.

Museum van het Groot Begijnhof
Van Arenbergstraat 53, Huis Sint-Juliana 54. Fermé jusqu’à une date indéterminée.
Au cœur du Grand Béguinage, il présente une multitude de petits objets usuels et religieux qui font partie de l’héritage des béguines gantoises.

Gent © _Pek_

Gent © _Pek_

Rabot
Griendeplein. Ne se visite pas.
Au nord de l’ancien béguinage Sainte-Elisabeth, le rabot est un exemple assez remarquable d’architecture militaire orné de pignons à redans et flanqué de deux solides tours. Terminé en 1491, il servait surtout d’élément de défense et d’écluse de chasse sur la Lieve.

Ruïnes Sint-Baafsabdij en Steenmuseum
Gandastraat 7. Fermé jusqu’à une date indéterminée.
Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-Bavon était la plus puissante de Flandre. Après une histoire très riche en rebondissements qui la transformèrent un moment en citadelle, les ruines abritent aujourd’hui un musée qui expose des sculptures anciennes, de nombreux fragments d’édifices gantois aujourd’hui disparus, ainsi que des pierres tombales. Le grand réfectoire datant du XIIe siècle (superbes fresques romanes ) et une galerie de cloître gothique méritent que l’on s’y attarde.

Oudheidkundig Museum van de Bijloke
Godshuizenlaan 2. Ouvert jeudi de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h, dimanche et jours fériés de 14 h à 18 h. Les autres jours, ouvert pour les groupes sur demande. Tél. : 09 225 1106. Fermé 25 et 26 décembre, 1er et 2 janvier. Entrée payante.
Il occupe les bâtiments d’une ancienne abbaye cistercienne fondée au XIIIe siècle. Ce musée historique et archéologique expose une riche collection qui reflète la vie gantoise depuis ses origines jusqu’à la Révolution française : bijoux, objets en cuivre ou en bronze, armes, ferronneries, costumes, poteries, etc. A lui seul, le cadre architectural vaut le détour.

Environs de Gand

Gand est un excellent point de départ pour découvrir une région riche en paysages idylliques, en petits villages typiques et pleins de charme, et en vestiges d’une grande valeur historique, folklorique ou culturelle.

Kasteel Ooidonk
Ooidonkdreef 9, Bachte-Maria-Leerne, 9800 Deinze, à 15 km au sud-ouest de Gand. Ouvert samedi et dimanche de 14 h à 17 h 30 du 1er juillet au 31 août. Entrée payante.
Un véritable joyau ! Passant pour être le plus beau château de toute la Flandre, merveille d’architecture hispano-flamande du XVIe siècle, l’ensemble est encore enjolivé par sa situation géographique : il se niche dans l’un des méandres les plus enchanteurs de la Lys. L’intérieur du château n’est pas moins intéressant : magnifiques meubles rares, très belles peintures, argenterie fine…

Découvrir le Meetjesland
En Flandre orientale, la région du Meetjesland a toujours vécu une histoire d’amour, de passions et de drames avec la mer. D’ailleurs, la partie septentrionale de cette région a été plusieurs fois submergée par des raz-de-marée. Aujourd’hui, les petites criques, les romantiques canaux et les solides digues qui subliment le paysage sont les témoins de ces catastrophes naturelles. Le village de Boekhoute possédait même un port jusqu’en 1952. Il est donc logique que toute la région soit placée sous le signe de la mer et de la pêche. Tout différent est le sud du Meetjesland, baptisé Houtland. Ici, on découvre un environnement champêtre fait de châteaux et de bois où il est toujours agréable de se promener.

Filliers Graanstokerij
Leernsesteenweg 3, 9800 Deinze, à 15 km au sud-ouest de Gand. Ouvert tlj de 9 h à 17 h (16 h le samedi). Fermé dimanche et jours fériés. Entrée payante. Réservation obligatoire. Tél. : 09 386 12 64.
Pas très loin du château d’Ooidonk, elle travaille encore de manière artisanale et permet de découvrir certains processus de fabrication traditionnels typiques de la région.

Jeneverhuis
Van Hoorebekeplein 2, 9900 Eeklo, à 20 km au nord-ouest de Gand. Ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 12 h, sauf jours fériés. Entrée payante.
Le genièvre est une eau-de-vie obtenue par distillation de moûts de céréales, mélangés à des baies de genévrier. Il s’agit d’une boisson assez typique de la Flandre, que l’on fabrique également dans la région de Hasselt. La maison du Genièvre propose de découvrir une multitude de documents authentiques, plusieurs décors en trois dimensions et une intéressante présentation audiovisuelle, le tout agrémenté de dégustations.

Suivez le guide !
Au départ de la Recollettenlei, embarquez dans de confortables bateaux pour une minicroisière dans le paysage verdoyant de la Lys, entre Gand et Deurle, avec temps libre à Sint-Martens-Latem. Une manière bien bucolique de découvrir les environs de la cité gantoise.

Stoomcentrum
Stationsplein 8, 9990 Maldegem, à 28 km au nord-ouest de Gand. Ouvert tlj de 10 h à 17 h sauf mardi en juillet et août, dimanches et jours fériés du 1er mai au 30 septembre. Entrée payante.
On y trouve la plus grande collection de locomotives de Flandre. Trois d’entre elles sont encore régulièrement mises en service sur une ligne ferroviaire appartenant au musée et reliant Maldegem à Eeklo.

Franse, Engelse en Japanse Tuinen
Staalijzer, Adegem, 9991 Maldegem, à 28 km au nord-ouest de Gand. Ouvert du 1er avril au 1er novembre, tlj sauf lundi de 13 h à 16 h 30. Entrée payante. Visite guidée sur demande.
Un régal pour les amoureux des jardins, à visiter de préférence entre mai et septembre ! Un jardin français dont le romantisme éclate au cœur de milliers de roses, un superbe jardin paysager anglais qui se déroule entre cascades et étangs, ainsi qu’un petit jardin japonais tout en roches…

Canadian Memorial Museum
Staalijzer, Adegem, 9991 Maldegem, à 28 km au nord-est de Gand. Ouvert tlj sauf lundi de 10 h à 18 h, d’avril à octobre et de 12 h à 18 h de novembre à février. Fermé en mars. Entrée payante pouvant être combinée avec la visite des Jardins français, anglais et japonais.
Ce musée à vocation résolument historique retrace les plus grands moments de la Seconde Guerre mondiale : la mobilisation, l’occupation ainsi que la libération de la Belgique. Point d’orgue de la visite : un panorama monumental de la bataille du canal Léopold. Les amateurs du genre apprécieront les collections d’armes et d’affiches, les coupures de presse, les uniformes et les photos.

Kasteel van Laarne 
Eekhoekstraat, 9270 Laarne, à 12 km à l’est de Gand. Ouvert du week-end de Pâques à fin septembre le dimanche, de 14 h à 17 h 30 (visite guidée à 15 h), en juillet et août tlj sauf lundi et vendredi de 14 h à 17 h 30. Entrée payante. Visite guidée payante.
Ce très beau château quadrangulaire se dresse au cœur d’une région réputée pour ses cultures horticoles. Il s’agit d’une prestigieuse citadelle médiévale, entourée de douves remplies d’eau, qui abrite aujourd’hui d’innombrables meubles et objets d’art. Petit coup de cœur pour la collection d’argenterie européenne du XVe au XVIIIe siècle.

Schepenhuis
Grote Markt, 9300 Aalst, à 27 km au sud-est de Gand. Ouvert uniquement lors des expositions, tlj sauf lundi de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h, de 14 h à 18 h samedi et dimanche. Entrée libre.
Aalst (Alost) s’enorgueillit à juste titre de posséder l’une des plus anciennes maisons échevinales de Flandre : elle date de 1225. Si ses fondations sont de style roman tardif, la plus grande partie de l’édifice affiche un style gothique typique de la région de l’Escaut. La tour du beffroi, elle aussi gothique, date du XVe siècle. La salle des chevaliers et la crypte sont accessibles aux visiteurs uniquement lorsque s’y tiennent des expositions temporaires.

Sint-Martinuskerk
Priester Daensplein, 9300 Aalst, à 27 km au sud-est de Gand. Ouvert tlj de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée libre.
Cette église décanale en style haut gothique brabançon possède un intérieur splendide, rehaussé par la présence d’un authentique Rubens.

Sint-Alexiusbegijnhof
Brusselsestraat, 9200 Dendermonde, à 15 km au nord d’Aalst. Ouvert du 1er avril au 31 octobre du mardi au dimanche et jours fériés de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Musées ouverts aux mêmes heures. Entrée libre.
Il est composé de 61 petites maisons contiguës qui donnent toutes sur une belle pelouse en forme de trapèze. Au cœur de l’ensemble se dresse une chapelle. A voir : le musée qui s’y rapporte et un petit musée folklorique.

Natuurreservaat Molsbroek
Molsbergenstraat 1, 9160 Lokeren, à 22 km au nord-est de Gand. Ouvert du 1er juin au 15 septembre, du lundi au vendredi de 13 h à 17 h, les samedi et dimanche de 14 h à 18 h. Ouvert le reste de l’année, le dimanche, de 14 h à 17 h. Entrée libre.
A mi-chemin entre Dendermonde et Sint-Niklaas (Saint-Nicolas), la petite ville de Lokeren possède un domaine de 80 ha et un centre touristique qui, ensemble, forment le plus grand domaine protégé de la région. Les amoureux de la nature seront comblés par d’innombrables plantes de marais et une multitude d’oiseaux sauvages.