Faune terrestre

Mouton - Ankara

Mouton – Ankara

Des animaux sauvages très présents
Dans l’arrière-pays, la forêt et le plateau anatoliens abritent de nombreux animaux sauvages : chacals, hyènes, lynx et loups ne sont pas rares et la chasse pour ces espèces reste ouverte tout l’année. En revanche, gazelles, chamois, loutres, daims, cerfs et ours demeurent protégés. Dans les montagnes du Taurus, à quelques kilomètres seulement de Dalaman, vivent des bouquetins sauvages.
Le pays des cigognes
La Turquie pays des cigognes, ce n’est pas une légende. Chaque année, ces oiseaux migrent en passant par le Bosphore et, du 15 septembre au 10 octobre, 40 000 cigognes traversent chaque jour le ciel d’Istanbul !
A d’autres titres, la Turquie constitue le paradis des ornithologues : il existe d’innombrables espèces d’oiseaux dont certaines très rares. Le marais de Calmalti Tuzlasi, entre Pergame et Izmir, constitue l’une des plus importantes réserves du bassin méditerranéen : plus de 180 espèces d’oiseaux y ont été dénombrées. Plus au sud, entre Büyük et Bodrum, le vaste lac de Bafa protège de nombreux migrateurs qui viennent hiverner. La cigogne blanche et l’aigrette en particulier.

Faune marine

Les dernières tortues de Méditerranée
En descendant vers la côte, les fameuses tortues marines font leur apparition. Près de Dalyan, les dernières tortues marines de Méditerranée, les Carreta-Carreta, viennent se reproduire chaque année. Les tortues femelles, pesant jusqu’à 150 kg, pondent leurs oeufs. Ainsi, d’août à septembre, il est fréquent de voir des milliers de bébés tortues se frayer un chemin sur le sable pour tenter de rejoindre la mer salvatrice.

Lire la suite du guide