Cité antique d’Angkor : la perle du Cambodge

Légendaire cité archéologique, Angkor ressemble à un musée à ciel ouvert. Ses trois dômes monumentaux de style architectural exceptionnel, ses richissimes statues, ses ruines archéologiques inouïes en font un lieu unique au monde qui vous plonge dans une atmosphère indescriptible.
Cette mythique cité impériale et religieuse khmer mérite toutes les attentions.

Angkor : un lieu mystérieux et historique bâti au XIIe siècle

Sans nul  doute, Angkor suscite toutes les curiosités et l’inspiration. La grandiose cité archéologique du nord du Cambodge marque l’histoire du pays. Nichée dans une vaste forêt, elle a été bâtie au XIIe siècle sur une nécropole, en tant que capitale de l’Empire Khmer.

Pour montrer sa puissance et la grandeur de son empire, le royaume Khmer a construit ce gigantesque site. Temple-montagne dominé par 5 tours, le somptueux Angkor Vat fut la première œuvre érigée à l’époque du roi Suyavarman. Puis, il continua à construire la capitale en bâtissant l’imposante muraille, l’Angkor Thom, la capitale symbolique et spirituelle du pays, le Palais Royal, le Baphuon.

Angkor Thom - Cambodge

Angkor Thom – Siem Reap, Cambodge – © Daniel Martins / Flickr

Puis Jayavarman VII poursuit ses œuvres avec la construction de grands édifices tels que le Bayon. Ce fut un empire très prospère et une civilisation exceptionnelle jusqu’aux attaques successives de l’armée siamoise au cours des XIVe et XVe siècles où le royaume s’est effondré.

La redécouverte d’un royaume perdu

L’Empire khmer a dû abandonner Angkor en 1432, laissant une cité dévastée. Il fallut attendre les années 1880 pour que la cité commence à être connue et découverte par le monde occidental. Le passage du naturaliste français de la British Royal Geographic Society, Henri Mouhout, a permis de dévoiler les merveilles d’Angkor au monde entier.

La beauté et le mystère de la cité ont fasciné de nombreux archéologues qui ont réhabilité peu à peu le site et lui ont donné le nom de Cité perdue. Au cours de ces travaux de réhabilitation, différentes richesses archéologiques, d’autres nouvelles structures architecturales et un bon nombre de lieux de culte religieux et bouddhistes issus de légendes passionnantes ont été découverts.

Lever de soleil sur Angkor Vat, Cambodge

Lever de soleil sur Angkor Vat, Cambodge – © Marion Kvaternik

La plupart d’entre eux sont classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO à partir de 1992. Récemment, les archéologues viennent de faire la découverte de plusieurs cités médiévales qui ont résisté au temps et à la guerre, près d’Angkor Vat. Ils ont annoncé que ce site recèle encore une grande richesse méconnue de tous.

Une perle touristique

Jusqu’à maintenant les chercheurs ne cessent de résoudre l’énigme de ce site abandonnée, il y a tant d’années. Actuellement, Angkor reste le principal attrait touristique du Cambodge. Étendue sur plus de 400 km², la destination vous plonge dans un décor exceptionnel où cohabite avec harmonie une nature verdoyante et généreuse ainsi qu’un patrimoine architectural époustouflant. Chaque pas dans ce lieu unique vous raconte une histoire millénaire qui fascine et qui surprend.

Comme tous ceux qui ont eu la chance d’admirer cet endroit remarquable et à juste titre, laissez-vous également séduire par la beauté de ce site exceptionnel. Votre voyage dans cet endroit mythique rimera avec découverte et aventure. Il vous transportera dans une autre époque où tout semble être paisible, fascinant et agréable à voir.

Article original : Cité antique d’Angkor : la perle du Cambodge