Bar

Indicatif téléphonique 030

Hôtel

Hotel Azalea Princess

Jovana Tomaševića 59, tél. : 300 200. Agréablement entouré de verdure, en face de l’ancien palais des Petrović, cet hôtel a été tout récemment rénové. Pour se rendre à la vieille ville de Bar, il faudra compter 5 km. Deux piscines (extérieure et couverte) et un sauna.

Budva

Indicatif téléphonique 033

Hôtels

Hotel Astoria

Résolument design avec son mur d’eau le long du couloir d’entrée, des teintes unies et un mobilier aux lignes épurées. Il a vu le jour en juillet 2007 dans la vieille ville, près de la porte de Terre. La terrasse-restaurant du dernier étage offre une vue inégalable sur la mer, et l’on peut y profiter de la brise les soirs d’été.

Hotel Splendid

Plage de Bečići. Il manque un peu d’intimité, mais il réunit tous les services que l’on peut attendre d’un établissement haut de gamme (spa, hammam, fitness, minigolf, terrains de tennis). Il a été plusieurs fois récompensé comme le plus luxueux hôtel du Monténégro.

Hotel Avala

Face à la vieille ville, c’est un mastodonte en cours de restructuration. L’hôtel possède une piscine, une plage privée, des boutiques, un salon de coiffure ; un spa vient d’ouvrir. L’Avala est l’un des lieux mondains de Budva : il accueille des concours de mannequins ou des défilés de mode.

Restaurants

Jadran

On peut être effrayé par ses dimensions – près de 200 places réparties en trois terrasses, l’une donnant sur la mer –, mais le temps a prouvé la qualité de sa cuisine à base de poissons et fruits de mer : le restaurant est ouvert depuis plus de trente ans. Il se trouve à 300 m de la vieille ville, après la marina.

Galeb

Depuis 1965, il offre le plaisir de manger dans l’ambiance de la vieille ville, à l’intérieur sous de vieilles poutres ou à l’extérieur sous une tonnelle. Les poissons grillés sont la spécialité du chef.

Sorties, loisirs

Konoba Stari Grad

Le nom de ce café ne pèche pas par originalité : il signifie simplement « vieille ville ». Sous des parasols-paillotes, face à la plage, avec les murailles en ligne de mire, on y jouit d’une position enviable.

Cetinje

Indicatif téléphonique 041

Hôtel

Hotel Grand

Pour ceux que le réalisme socialiste attire, voici un établissement d’un autre âge, avec des espaces démesurés pour les dimensions de la ville : le comptoir de la réception, le hall, le restaurant, tout semble hors de proportion – et hors du temps. L’hôtel bénéficie d’un emplacement agréable au cœur d’un parc.

Restaurant

Gradska Kafana

Njegoševa bb (près du Musée du roi Nicolas). Moquette rouge, fauteuils en Skaï et deux colonnes de marbre avec chapiteau à palmettes. Qui croirait se trouver dans l’ancienne légation bulgare ? L’ambiance un peu nostalgique est agréable les soirs d’hiver. A la belle saison, on peut se rassasier en terrasse d’un njeguški stek (porc pané avec du jambon) ou d’une belle truite pêchée dans les rivières alentour.

Herceg Novi

Indicatif téléphonique 031

Hôtel

Hotel Perla

Un peu en dehors du centre historique, en direction de Meljine où se trouve le monastère de Savina, c’est l’un des établissements les plus chic de la ville. Il donne sur le chemin du bord de mer et possède un quai privé avec chaises longues et parasols. Les plages de sable sont rares à Herceg Novi, mais il s’en trouve une à quelques mètres sur la gauche. Pour ceux qui ne craignent pas l’animation nocturne, demander les chambres avec vue sur le golfe.

Restaurant

Sport

En attendant la réouverture du populaire Konoba Hercegovina, en travaux lors de notre passage, voici une autre option toute proche, plus mondaine : face au port de plaisance, la terrasse du Sportréunit le beau monde, de l’apéritif jusque tard dans la nuit. Pizzas, pâtes et salades constituent l’essentiel de sa carte. A recommander aux fanatiques de sport, des écrans vidéo retransmettant les principaux événements du moment.

Sorties, loisirs

Belavista

Sur la place principale de la vieille ville, face à la petite église orthodoxe de Saint-Michel-Archange qui trône en son milieu, ce café est le mieux situé. Cafés, glaces et milk-shakes en été.

Gradska Kafana

Un pavillon en pur style liberty, de couleur rose avec des motifs floraux en stuc : le lieu idéal pour un café viennois, à siroter sur la grande terrasse à balustres d’où l’on embrasse un superbe panorama.

Kolašin

Indicatif téléphonique 020

Hôtel

Hotel Bianca

Mirka Vešovića bb. Avec sa forme pyramidale, il se remarque de loin. Appartenant au même groupe que l’Avala de Budva, il abrite 102 chambres et quelques suites. L’intérieur joue le registre « rustique de luxe », avec du bois et de la pierre. La piscine chauffée est un must après une journée de ski…

Restaurants

Vodenica

Comme son nom l’indique, il est situé au bord de l’eau. Rien que de très normal : c’est un ancien moulin avec des murs en bois et un toit d’ardoise. La proximité de la rivière apporte dans l’assiette des poissons d’eau douce. L’ample gamme des polentas locales est également proposée.

Savardak

A 3 km sur la route de Jezerine. C’est devenu un autre classique de la région. Le propriétaire a construit une maison tout en bois, inspirée des huttes de bergers. On s’y réchauffe au coin du feu et on s’y rassasie d’une solide cuisine de montagne à base de kačamak et de cicvara, arrosée de lait fermenté.

Kotor

Indicatif téléphonique 032

Hôtel

Hotel Vardar

Au coin de Trg od Oružja (place d’Armes), sur le chemin de la cathédrale Saint-Tryphon, il est idéalement situé dans la vieille ville. Le Vardar se rapproche d’un boutique hotel : quelques chambres à la décoration soignée, un café-restaurant et un accueil agréable.
L’édifice abritait autrefois la banque des Bouches de Kotor et, plus loin dans le temps, l’église Saint-Jacques, dont le périmètre des fondations est indiqué par des pierres de couleur sur le sol, devant l’hôtel. Il possède, à quelques centaines de mètres, un restaurant gastronomique, le Galion, dont les baies vitrées donnent sur le fjord.

Restaurants

Stari Grad

Près de Trg od Mlijeka (place du Lait), dans un décor de briques apparentes et de vieilles poutres avec fer forgé et amphores, l’établissement propose des spécialités de la mer. Après s’être ouvert l’appétit avec du poisson salé une année en barrique (slana riba), on peut poursuivre avec une salade de poulpe (salata od hobotnice), puis du poisson frais grillé (bar ou daurade) avec une sauce au vin blanc (freska riba u bijelom vinu). Le service est attentif, et l’on choisira la seconde salle si l’on ne veut pas être importuné par la retransmission du dernier match de basket du Partizan Belgrade.

Konoba Cesarina

Au coin de l’église orthodoxe Saint-Nicolas, une konoba ou taverne traditionnelle qui ne paye pas de mine, avec de bons produits de la mer : soupe de poisson du jour, calamars grillés, copieuses salades d’accompagnement au fromage et aux olives. On peut consommer le vin en petites bouteilles de 18 cl.

Sorties, loisirs

City Café

Le lieu le plus in de Kotor, à côté de la cathédrale Saint-Tryphon. Musique assourdissante et rythmée : à l’intérieur, elle s’accompagne de bières ou cocktails ; dehors, on danse en talons hauts sur les pavés anciens, en toute saison. On plaint les voisins tant cette jeunesse est enthousiaste…

Café Cesare

Sur la place de la Farine, avec une belle vue sur le palais Pima, l’une des plus agréables terrasses de la ville, avec des parasols blanc cassé et des fauteuils en rotin.

Nikšić

Indicatif téléphonique 040

Hôtel

Hotel Onogost

Un gros bloc de béton sur pilotis, censé représenter l’avant-garde architecturale socialiste : l’établissement ne passe pas inaperçu… On y retrouve l’atmosphère des décennies passées avec deux restaurants, deux cafés et des prix encore assez doux.

Restaurant

Portun

Juste à côté de l’hôtel, sur la rue piétonne, tout près du marché, un établissement à l’atmosphère sympathique. Carte de grillades et de plats traditionnels. On peut manger à l’extérieur sur les tables en bois.

Ostrog

Indicatif téléphonique 040

Restaurant

Restaurant Koliba

Bogetići. Huit kilomètres avant d’arriver au monastère d’Ostrog, voici une halte classique. Le restaurant sert le répertoire fondamental de la cuisine monténégrine, dont le roboratif kačamak à base de pommes de terre, de fromage et de crème kajmak. Pour ajouter à l’atmosphère rustique, les portions sont servies dans des plats d’argile ou de bois.

Petrovac

Indicatif téléphonique 033

Hôtel

MonteBay

Un hôtel de grand luxe, niché dans une maison traditionnelle en pierre, au milieu des oliviers. La décoration intérieure, très soignée, est résolument contemporaine.

Pljevlja

Indicatif téléphonique 052

Hôtel

Hotel Gold

Des couleurs pimpantes – du rose, du vert et du bleu, et le rouge des tuiles – pour ce petit hôtel de 10 chambres aux prestations satisfaisantes.

Restaurant

Milet Bašta

C’est le rendez-vous le plus couru de la ville, avec une agréable terrasse pour les belles journées. La cuisine privilégie les saveurs « nationales », et fait la part belle aux plats de viande.

Podgorica

Indicatif téléphonique 020

Hôtel

Plavnica

Ce grand complexe touristique, qui propose quelques suites luxueuses, se trouve au bord du lac de Skadar. Il offre une gastronomie soignée, avec les classiques monténégrins (steak à la Njeguši, agneau bouilli), et peut être un excellent point de départ pour des balades sur le lac, l’établissement possédant un bateau et plusieurs barques. Un pensionnaire original grogne quelquefois : c’est l’hippopotame Nikica, qui a quitté le zoo de Belgrade pendant la guerre de Yougoslavie et a trouvé ici un havre autrement plus paisible.

Restaurants

Dvor

Kralja Nikole 36. Tout près de la tour de l’Horloge et du Centre culturel français, ce restaurant est installé dans la plus ancienne maison du quartier turc (1630). Il sert des portions généreuses dans un décor tout de bois revêtu : délicieux potage de veau (teleća čorba) ou truite à la mode de Podgorica. Terrasse ombragée.

Carine

C’est le lieu à la mode, sorte de multistore où l’on trouve un café trendy, un bar à viennoiseries et cappuccinos, ainsi qu’un restaurant servant une nourriture locale sous la mention « plats nationaux » et des classiques internationaux, du bœuf Stroganoff au tournedos Rossini. Espace Wi-Fi dans le tout nouvel établissement de la chaîne situé Trg Republike, dans Novi Grad, moins central mais tout aussi design.

Sorties, loisirs

Knižara Karver

L’endroit n’est pas facile à trouver, caché sous un pont le long de la rivière Ribnica, mais la recherche vaut la peine tant il a de charme. L’ancien hammam de la ville – on voit encore dans l’une des salles la traditionnelle voûte en coupole percée de trous d’éclairage – a été transformé en véritable centre culturel : d’un côté le café, où l’on peut feuilleter des magazines internationaux en buvant un thé, de l’autre une librairie bien fournie, et au milieu un petit espace où se tiennent concerts, conférences et entretiens littéraires.

Shopping

Les tentations ne sont pas démesurées, mais on pourra fréquenter la rue piétonne Njegoševa pour trouver quelques productions locales – pâtisseries, livres ou copies d’icônes. Les CD de musique balkanique (Goran Bregović, ensembles folkloriques, etc.) et les enregistrements des orchestres symphoniques serbes sont particulièrement abordables.

Sveti Stefan

Indicatif téléphonique 033

Hôtel

Villa Kažanegra

Obala 13, Przno. Ce n’est pas le mythique hôtel de Sveti Stefan, désormais rebaptisé Aman Resort et dont on attend la réouverture. Mais le propriétaire, qui a autrefois travaillé dans ce haut lieu du luxe et aura nombre d’anecdotes à vous conter sur Sofia Loren et ses pairs, a décidé d’ouvrir dans les environs immédiats son propre établissement de luxe, intime, avec vue sur mer.

Villa Milocer

Sveti Stefan 85315. Appartenant au groupe singapourien Amanresorts, cet hôtel de six suites, ouvert en décembre 2008, est l’un des plus luxueux du littoral. Il doit être complété à l’été 2010 par une cinquantaine de chambres de très haut de gamme, éparpillées dans le village de Sveti Stefan, lequel a été soigneusement restauré pour l’occasion.

Restaurant

Famelja Kentera

Depuis la terrasse de pierre, sous les parasols ou les plantes grimpantes, on a une vue incomparable sur Sveti Stefan. Le menu, écrit à la craie sur le tableau, propose du poisson frais, grillé ou au four, et incorpore des influences italiennes (pâtes, risotto aux fruits de mer).

Tivat

Indicatif téléphonique 032

Hôtel

Hotel Palma

La bâtisse blanche avec tuiles et volets bleus, facile à reconnaître, est située en plein centre-ville. Son restaurant jouit d’une bonne réputation.

Ulcinj

Indicatif téléphonique 030

Hôtel

Hotel Dvori Balšića

Stari Grad. C’est un superbe palais vénitien en pierre, parfaitement restauré, aux chambres sobres et claires. L’hôtel présente en outre l’avantage de se trouver en plein centre, d’avoir une terrasse au panorama superbe et de disposer d’un restaurant réputé.

Restaurant

Restaurant Misko

Salades de poulpe, scampi énormes, mulets au four : on est ici en pleine gastronomie de mer et de rivière. Le restaurant est installé dans une kalimera, l’une de ces cabanes de pêcheurs si typiques, posées sur des pilotis dans le delta de la Bojana. Il est situé juste après le pont, à côté de nombreux autres concurrents, qui proposent tous le même type de produits.

Virpazar

Indicatif téléphonique 020

Restaurant

Hotel Pelikan

On peut venir au Pelikan pour passer la nuit, mais l’établissement porte le poids de ses années. Si le restaurant n’est guère plus design, il est recherché pour sa cuisine à base des produits du lac de Skadar : ablettes séchées, carpes fumées, anguilles grillées ou bouillies.

Žabljak

Indicatif téléphonique 052

Hôtel

MB

Tripka Džakovića. Si l’on préfère éviter l’imposante structure qu’est l’incontournable hôtel Planinka avec ses 150 chambres et sa discothèque, on pourra se replier vers ce petit établissement de 14 chambres au décor chaleureux, tout en bois blond. Il a reçu en 2006 un prix national pour son ambiance « nature ».

Restaurant

Javorovača

Javorovača. Salades de poivrons, saucisses du terroir grillées, pommes de terre au four, le tout servi en portions abondantes dans une vaisselle rustique ou sur des planches de bois : dans ce chalet au pied des pistes, on est loin de la nouvelle cuisine ! On voit cuire les aliments sur le grand four en brique au centre de la pièce. A l’extérieur, une agréable terrasse donne sur la prairie.

[one]

Lire la suite du guide