La saison idéale pour voyager

La majeure partie de l’Indonésie est située juste sous l’équateur. Elle bénéficie d’un climat tropical chaud et humide régi par la mousson du nord-ouest (pendant la saison sèche, qui va de mai à septembre) et celle du sud-est (pendant la saison humide, d’octobre à mars).

Take-off from Manado, North Sulawesi © Eustaquio Santimano

Take-off from Manado, North Sulawesi © Eustaquio Santimano

La température moyenne, de 27 °C, est stable. Plus on va vers le sud-est, plus le climat est sec, la température modérée. Sulawesi, Bali et Lombok ont des climats plus agréables, moins étouffants que celui de Java.
Le pays reçoit plus de visiteurs pendant la saison sèche. A Bali et à Lombok, la haute saison touristique se situe de juin à juillet et à Noël. D’autre part, la saison des pluies peut occasionner au visiteur des désagréments (routes coupées, trekkings impossibles, hôtels fermés) qui sont des catastrophes pour la population locale (glissements de terrain, inondations…). Mai et septembre sont donc des mois intéressants en termes de climat et de prix.
Enfin, éviter la période de Lebaran (fêtes de la fin du ramadan) : les citadins rentrant chez eux à la campagne, les transports sont pris d’assaut. Quant aux routes, elles sont embouteillées.

Tableau des températures moyennes annuelles par ville en °C

  Janv fev Mars Avril Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Déc
Jakarta 28/23 28/23 30/23 32/24 32/24 32/23 32/23 32/23 32/23 32/23 30/23 28/23
Denpasar 33/24 32/24 33/24 34/23 33/24 32/22 31/20 30/23 31/23 32/23 33/23 32/22
Mataram 32/24 32/24 32/24 31/23 31/23 32/24 30/22 30/22 31/23 32/24 32/24 32/24
Uj. Pand. 28/24 28/24 28/24 28/24 29/23 29/23 29/23 30/24 31/25 30/24 30/24 28/24
Manado 28/22 28/22 28/22 29/23 29/23 29/23 29/23 29/23 30/24 29/23 29/23 29/23

 

Boucler sa valise

Choisir des vêtements légers en coton sous un lainage et un anorak en cas de besoin. Le maillot de bain est indispensable, mais il vaut mieux privilégier le pantalon au short : il est mieux adapté à certaines visites (temples, mosquées ou domicile privé), et contre les moustiques ! Comme souliers, tennis, mocassins, sandales et des chaussures de marche pour le trekking. Chapeau, lunettes, crème solaire et produit antimoustique compléteront la panoplie. Privilégier la discrétion et la décence.
Un magnétophone de poche, pour les souvenirs sonores, est aussi utile que l’appareil photo. Penser aux jumelles pour observer les animaux de loin, aux bonbons et aux stylos à offrir aux enfants.

Santé

En préventif
Les vaccinations contre la variole, la fièvre jaune et le choléra ne sont plus obligatoires. Il convient néanmoins d’avoir une vaccination antitétanique, antipolio à jour. Avant de partir en vacances, se faire vacciner contre le risque le plus grave qui touche les voyageurs après le paludisme, l’hépatite A. Le vaccin contre l’hépatite A, efficace et bien toléré, est disponible pour l’adulte ainsi que pour l’enfant. Deux doses vous protègent pendant 10 ans. Le sida est en recrudescence dans le Sud-Est asiatique : les préservatifs sont donc aussi indispensables que les transfusions sanguines sont à éviter ! Certaines îles étant touchées par la dengue, la fièvre typhoïde ou la malaria, se renseigner à l’Institut Pasteur avant le voyage : cela permettra de démarrer une bonne prophylaxie anti-paludéenne quelques jours avant le départ et longtemps après le retour. Contre les moustiques, portez des vêtements couvrants et faites usage de lotion répulsive. Soyez prévoyant en glissant dans votre valise, la lotion Haute Protection Moustifluid Zones Tropicales et à Risques et la lotion Moustifluid Tissus et Vêtements ou mieux le kit Protection Extrême. Dernier avatars sanitaires en date, la grippe aviaire est prise au sérieux depuis son apparition en juillet 2005.

En curatif
Les hôpitaux sont dans les grandes villes. A la campagne, il y a seulement les puskesmas (dispensaires), où une infirmière isolée distribue des médicaments stéréotypés quelle que soit la situation. Les généralistes (Dokter) et dentistes (Dokter gigi) consultent l’après-midi. Rares sont ceux qui parlent anglais et leur salle d’attente est pleine.
La trousse à pharmacie contiendra du paracétamol (contre les douleurs, la fièvre et les maux de tête), des médicaments contre toute diarrhée, du talc pour les inflammations cutanées et du coton hydrophile. Eviter d’acheter les médicaments sur place : leur conditionnement est souvent inadéquat, leur efficacité parfois douteuse.
On se déshydrate vite en milieu tropical. Il faut boire abondamment de l’eau minérale en bouteille fermée ou du jus de fruits frais pressés. Attention à la glace dans les boissons ! Il faut manger souvent, en petite quantité. Eviter les légumes crus, préférer viandes et poissons grillés. Le riz convient partout : il est particulièrement délicieux dans l’ouest de Java et à Bali.

Devise et budget vacances

La roupiah indonésienne souffre de la crise économique depuis 1997. Après avoir atteint des sommets (18 000 Rp pour 1 €), elle fluctue autour de 12 000 Rp pour 1 €. Avec un peu de chance, on trouve à se loger dans des hôtels quatre étoiles pour moins de 50 € la nuit. L’idéal est de prendre un forfait où tout est payé d’avance au départ : il reste seulement à débourser pour le shopping et les pourboires. Tout dépend de la façon dont on conçoit ses vacances, mais on vit très confortablement avec 720 000 Rp (60 €) par jour entre Java et Lombok, simplement, on a l’impression de passer son temps à les dépenser ! Se souvenir que les tarifs (transports, hôtels, repas) augmentent pour les touristes et dès que l’on sort des sentiers battus.
On peut utiliser des cartes de paiement dans les boutiques et les centres commerciaux des grandes villes où l’on trouve des distributeurs automatiques. Ailleurs, c’est moins probable… Eviter de changer de l’argent dans les aéroports et les hôtels. Si l’on ne connaît personne de confiance, mieux vaut aller dans une grande banque (BCA, BN ou Lippobank). Dans tous les cas, garder une petite réserve en dollars pour les coups durs et toujours penser à disposer de roupiahs en petites coupures (500, 1 000, 2 000) pour un becak ou un pourboire.

Choisir son voyage

8 jours
Quelques « accros de l’Indo », envoûtés par le pays (ou par certains de ses habitants), n’hésitent pas à venir passer une petite semaine à Manado (Sulawesi Nord) ou dans l’archipel des Riau. Néanmoins, cette formule est à déconseiller en raison de l’éloignement : il faut déjà deux ou trois jours pour récupérer de seize heures de vol… 15 jours et plus
Le problème n’est pas de voir beaucoup mais de bien voir : il faut consacrer au moins deux semaines à ce pays magnifique pour commencer à le comprendre. Un avantage dont il faut profiter est la densité du réseau aérien intérieur, qui permet, d’un coup d’aile, de voir des choses très différentes en quelques jours. La plupart des voyagistes proposent des circuits organisés de 17 jours : après la visite de centres hautement culturels (Jakarta, Yogyakarta, Borobudur et Prambanan), on passe quelques jours de farniente à Bali ou à Lombok avant d’explorer le pays bugis ou toraja. Cette formule donne un aperçu très riche de tout ce que l’Indonésie a à offrir aux cinq sens, au cœur et à l’âme.

Documentation

(librairies de voyages à Paris et en province)

A Paris

Gibert Joseph

26, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris, tél. : 01 44 41 88 88.
Le rayon tourisme est particulièrement riche.

Librairie du musée Guimet
19, place d’Iéna, 75116 Paris, tél. : 01 40 73 88 08.

Librairie You-Feng

45, rue Monsieur-le-Prince, 75005 Paris, tél. : 01 43 25 89 98.

Sudestasie
17, rue du Cardinal-Lemoine, 75005 Paris, tél. : 01 43 25 18 04.

Fenêtre sur l’Asie
45, rue Gay-Lussac, 75005 Paris, tél. : 01 43 29 44 74.

Ulysse
26, rue Saint-Louis-en-l’Ile, 75004 Paris, tél. : 01 43 25 17 35.

En province

Magellan
3, rue d’Italie, 06000 Nice, tél. : 04 93 82 31 81.

Les Cinq Continents

20, rue Jacques-Cœur, 34000 Montpellier, tél. : 04 67 66 46 70.

Hémisphères
15, rue des Croisiers, 14000 Caen, tél. : 02 31 86 67 26.

Raconte-moi La Terre
38, rue Thomassin, 69002 Lyon, tél. : 04 78 92 60 20.

L’Indonésie à Paris

Musée Guimet
19, place d’Iéna, 75116 Paris, tél. : 01 40 73 88 08.
La partie « Sud-Est asiatique – Indonésie » comporte de très beaux objets : armes, masques et tissus.
Musée de l’Homme

Palais de Chaillot, 17, place du Trocadéro, 75016 Paris, tél. : 01 44 05 72 00.
Une véritable initiation aux civilisations d’Asie en général avant d’aborder l’Indonésie…

Musée Cernuschi
7, avenue Velasquez, 75017 Paris, tél. : 01 45 63 50 75.
Association des étudiants indonésiens de Paris
tél. : 01 45 81 78 90.

Restaurants
(notre sélection coup de cœur)

Djakarta Bali
9, rue Vauvilliers, 75001 Paris, tél. : 01 45 08 83 11.
Une cuisine raffinée, de Bali ou de Java, à deux pas du Forum des Halles.

Indonesia
12, rue de Vaugirard, 75005 Paris, tél. : 01 43 25 70 22.
Une bonne adresse pour une plaisante introduction à une cuisine si exotique !

Lire la suite du guide