L’artisanat en Nouvelle-Écosse

Peintres, fabricants de tapis houqués et distillateurs ne sont que quelques uns des grands créateurs locaux exerçant leur métier sur la rive Sud de cette province maritime.

par Josephine Matyas

Odeur d’eau salée et charme des petites villes : bienvenue en Nouvelle-Écosse, l’une des provinces maritimes canadiennes. Parcourez la rive Sud et découvrez comment certains artisans de la région, des peintres aux fabricants de tapis houqués, s’inspirent de l’histoire du bord de mer et de leur culture unique.

1) Windbag Company restaure de vieux tissus de bateaux en sacs et en sacs fourre-tout exceptionnels. Chaque sac renferme une étiquette racontant l’histoire du bateau d’où provient le tissu. Grâce à cette entreprise écologique, des milliers de kilos de tissus ont évité les sites de décharge.

2) Créez ou achetez quelque chose d’artistique au magasin ou dans la salle de classe de Encompassing Designs Rug Hooking Studio. Un groupe du nom de Main Street Hookers se rencontre deux fois par mois et la laine est teintée sur place.

3) Passionnée du tricot, Heather Tunnah gère Have a Yarn, un magasin rempli de laines locales artisanales, teintées et traitées à la main en Nouvelle-Écosse. Des invités viennent y parler des différentes techniques et des fibres naturelles, pendant que les spectateurs s’enfouissent dans leurs projets de tricot et de crochet.

Sculptures en étain - Mahone Bay, Canada

Sculptures en étain – Mahone Bay, Canada – © Bill Wren / Flickr

4) Venez observer les artisans qui travaillent l’étain dans le studio à entrée libre de Amos Pewter, à Mahone Bay. Les artistes poursuivent la grande tradition de la côte Est du travail de l’étain, un matériau dont se servaient les pionniers pour fabriquer des tasses et des bols. De nos jours, les artisans fabriquent des ornements, des bijoux et des objets décoratifs pour la maison.

5) Quoi de mieux que les assiettes commémoratives fabriquées à la main et créées par Birdsall‑Worthington Pottery pour marquer les grands évènements familiaux. La technique de faïence engobée (les pièces sont décorées avant d’être cuites au four) permet d’arriver à des résultats d’une variété infinie.

6) Ironworks Distillery est célèbre pour ses rhums primés, mais on y prépare également, en petite quantité, des liqueurs fruitées avec des baies cueillies en Nouvelle-Écosse. La microdistillerie de Lunenburg fermente ses bières dans un atelier de forgeron de la marine datant de 1893, qui, à l’époque, faisait des ferrures pour les constructeurs de bateaux de la rive Sud.

7) Le travail de Laurie Swim, artiste primée reconnue pour ses œuvres en patchwork, est présenté à l’Art Gallery of the Atlantic de Lunenburg. Communiquez avec l’artiste directement au magasin et à la galerie; vous pouvez également voir ses œuvres originales de patchwork et feuilleter les livres, parcourir les imprimés et les cartes.

8) La rénovation du Bluenose II a été immortalisée par le photographe officiel du projet, Mark Doucette, et l’artiste officiel, Peter Matyas. Leurs images représentent bien le passé et la renaissance de ce navire canadien emblématique, qui se trouve à Lunenburg.

Bluenose - Canada

Bluenose – Canada – © Martyn / flickr

9) Que se passe-t-il quand des couturiers talentueux se mettent à travailler ensemble? L’espace du Lunenburg Makery comprend un studio de couture, des ateliers, des projets sans rendez-vous, des séances de couture facturées à l’heure et des ateliers artistiques du soir.

10) À Lunenburg, le magasin Hat Junkie comble la fascination qu’exerce la chapellerie féminine faite main sur sa propriétaire Anna Shoub. Vous y trouverez des fascinators, des chapeaux de pluie et d’autres faits à partir de paille, de feutre, de jersey et de laine polaire.

Avec la permission de la Commission canadienne du tourisme